Robert Schuman et Konrad Adenauer © Parlement européen