Logo Toute l'Europe

Télécommunications : la population de l’UE a besoin d’être mieux informée sur le 112, numéro d’appel d’urgence unique européen

Seulement 22 % des habitants de l’Union européenne seraient en mesure de désigner spontanément le 112 comme étant le numéro d’appel des services d’urgence à utiliser partout dans l’UE. Une enquête récente menée dans l’ensemble de l’UE a démontré que les autorités nationales ont encore des progrès sensibles à faire pour mieux informer leurs citoyens.

La Commission invite donc les États membres à déployer des efforts en ce sens. Depuis l’entrée en vigueur en 2003 du cadre réglementaire des télécommunications de l’Union européenne, 26 des 27 États membres ont introduit la possibilité d’appeler le 112 à partir d’un téléphone fixe ou mobile sur leur territoire. Une procédure d’infraction contre la Bulgarie pour défaut de disponibilité du 112 est toujours en cours. Faire davantage connaître le 112, tant à l’intérieur des États membres que pour les voyages à l’étranger, apparaît comme la prochaine étape logique à franchir pour assurer une mise en œuvre effective du 112, étant donné que seuls des individus informés seront en mesure de faire usage de ce numéro d’appel d’urgence en cas d’accident. À la suite d’une demande formulée par le Parlement européen en septembre 2007, la Commission profite de la date d’aujourd’hui, le 11 février, pour lancer une action de sensibilisation au n°112.

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

Pour approfondir

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur Télécommunications : la population de l’UE a besoin d’être mieux informée sur le 112, numéro d’appel d’urgence unique européen

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide