Logo Toute l'Europe

Système "eCall" : le mouvement s’accélère avec l’arrivée de l’Espagne, du Portugal et de la République tchèque

Trois États membres de l’Union européenne supplémentaires, l’Espagne, le Portugal et la République tchèque, ont signé aujourd’hui le protocole d’accord sur le système “eCall” qui a été élaboré par la Commission européenne. Les Pays-Bas ont fait part de leur intention de le signer bientôt. En signant ce protocole, ils s’engagent à apporter un soutien actif à la mise en œuvre rapide d’ “eCall” , le système paneuropéen d’appel d’urgence en cas d’accident de la circulation, qui pourrait sauver 2 500 vies par an au terme de son déploiement complet en Europe. Douze États membres de l’Union participent désormais à l’initiative “eCall” , ce à quoi il faut ajouter les pays non-membres de l’UE que sont la Suisse, la Norvège et l’Islande.

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

Pour approfondir

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur Système "eCall" : le mouvement s’accélère avec l’arrivée de l’Espagne, du Portugal et de la République tchèque

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide