Logo Toute l'Europe

Proscrire le racisme et la xénophobie dans toute l’Europe

En raison, notamment du devoir historique particulier de l’Allemagne, la présidence allemande de l’UE a décidé de remettre la lutte contre le racisme et la xénophobie dans toute l’Europe à l’ordre du jour de l’action politique. Elle va reprendre les négociations concernant la décision-cadre relative à la lutte contre le racisme et la xénophobie, gelées depuis 2005. A la fin, pendant la présidence luxembourgeoise, un compromis était proche.

L’objectif est d’arriver à un minimum d’harmonisation des dispositions relatives à l’incrimination de la diffusion de propos racistes et xénophobes. Il s’agit par exemple de l’incitation publique à la violence ou à la haine ou de la négation ou de la contestation de l’ampleur de génocides pour des motifs racistes ou xénophobes. Par contre, la décision-cadre ne prévoit pas d’interdire certains symboles comme les croix gammées.

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

Pour approfondir

À la une sur Touteleurope.eu

Flèche

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur Proscrire le racisme et la xénophobie dans toute l’Europe

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide