Logo Toute l'Europe

La fraude aux droits antidumping sous la loupe

Les fausses déclarations d’origine constituent une méthode classique pour éluder les droits antidumping de l’Union européenne. Les fraudeurs importent des marchandises comme par exemple des produits sidérurgiques, des composés chimiques ou du matériel de bureau, disons, de Chine ou d’Inde en passant par un autre pays dans le but de dissimuler leur origine véritable avant de les faire entrer sur le territoire de l’Union européenne.

La fraude aux droits antidumping cause un préjudice aux contribuables européens et en plus, les produits qui pénètrent ainsi sur le marché européen peuvent avoir des effets très dommageables pour les entreprises respectueuses de la législation.

Ces deux derniers jours, l’Office européen de lutte antifraude (OLAF) a débattu de cette situation avec les autorités et les associations représentatives des entreprises des Émirats arabes unis (EAU) au cours d’un séminaire qui était consacré à la lutte contre la fraude et au développement d’une coopération plus étroite et qui s’est tenu à la Chambre de commerce et d’industrie de Dubai.

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

Pour approfondir

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur La fraude aux droits antidumping sous la loupe

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide