Logo Toute l'Europe

La Commission examine les programmes de stabilité de l'Allemagne, de la France, de l'Italie, de la Slovénie et des Pays-Bas

La Commission européenne a examiné les programmes de stabilité actualisés de l’Allemagne, la France et l’Italie et a constaté qu’un ajustement budgétaire structurel était en cours dans ces pays, qui devront toutefois redoubler d’efforts pour atteindre leur objectif budgétaire à moyen terme. L’Italie devrait exécuter intégralement son budget 2007 afin de pouvoir corriger son déficit excessif et il serait souhaitable qu’elle se dote d’une stratégie d’ajustement plus claire à moyen terme. Après avoir corrigé leur déficit excessif, la France et l’Allemagne devraient intensifier leur ajustement budgétaire en direction de leur objectif à moyen terme conformément au pacte de stabilité et de croissance, qui précise que durant les périodes de “conjoncture économique favorable” , le solde structurel doit s’améliorer de plus de 0,5 % du PIB par an.

La Commission a également examiné le premier programme de stabilité de la Slovénie, et se félicite de constater que les autorités slovènes reconnaissent la nécessité de poursuivre l’assainissement budgétaire, mais estime que l’ajustement devrait être accéléré et anticipé.

Les Pays-Bas ont présenté une stratégie solide pour leurs finances publiques, mais devraient veiller à éviter une politique procyclique en 2007.

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

Pour approfondir

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur La Commission examine les programmes de stabilité de l'Allemagne, de la France, de l'Italie, de la Slovénie et des Pays-Bas

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide