Logo Toute l'Europe

L’OLAF déjoue une contrebande de briquets

L’Office européen de lutte antifraude, en collaboration avec ses partenaires des États membres européens, a mis au jour un système de contrebande de briquets originaires d’Asie provoquant un impact financier d’au moins 20 millions d’euros sur le budget de l’Union européenne. L’OLAF et les autorités nationales enquêtent actuellement sur plusieurs cas d’importations illégales de briquets non rechargeables d’origine chinoise, faussement déclarés d’origine indonésienne ou malaisienne.

Les enquêtes menées conjointement ont révélé que, rien qu’en Malaisie, plus de 300 millions de briquets en provenance de Chine ont été transbordés au cours des quatre dernières années. Sans cette découverte, le coût pour le budget communautaire, qui sera recouvré auprès des importateurs, aurait été supporté par les contribuables européens.

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

Pour approfondir

À la une sur Touteleurope.eu

Flèche

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur L’OLAF déjoue une contrebande de briquets

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide