Logo Toute l'Europe

L’Europe doit-elle accueillir les prisonniers relâchés de Guantanamo ?

Lorsqu’en 1494, Christophe Colomb a posé les pieds dans la Baie de Guantanamo, au sud-est de Cuba, il était difficile d’imaginer que cette Baie deviendrait, cinq siècles plus tard, le “symbole des excès de la guerre américaine contre le terrorisme” , comme l’a nommée un député, lors d’une audition au Parlement européen. L’Europe doit-elle accueillir les prisonniers libérés de la prison de Guantanamo, pour leur éviter d’éventuelles tortures dans leur pays d’origine ?

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

Pour approfondir

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur L’Europe doit-elle accueillir les prisonniers relâchés de Guantanamo ?

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide