Logo Toute l'Europe

Échange de quotas d'émission: respect rigoureux des dispositions en 2006 - évolution des émissions dissociée de celle de la croissance économique

En 2006, les émissions de dioxyde de carbone (CO2) produites par les installations participant au système communautaire d’échange de quotas d’émission (SCEQE) ont augmenté de 0,8 % voire seulement de 0,3 % si l’on prend en compte les installations nouvellement incluses dans le système. Les deux chiffres sont très inférieurs aux 3 % de croissance du produit intérieur brut de l’UE enregistrés l’année dernière. D’après les informations consignées dans les registres des États membres et transcrites dans le CITL (journal des transactions communautaire indépendant), il s’avère, qu’à la date butoir du 1er mai, 1 % seulement des installations n’avait pas respecté les exigences en matière de restitution des quotas d’émission. L’objectif du SCEQE est de réduire les émissions de gaz à effet de serre des secteurs de l’énergie et de l’industrie au moindre coût pour l’économie et d’aider ainsi l’UE et ses États membres à respecter leurs engagements en matière d’émissions au titre du protocole de Kyoto.

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

Pour approfondir

À la une sur Touteleurope.eu

Flèche

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur Échange de quotas d'émission: respect rigoureux des dispositions en 2006 - évolution des émissions dissociée de celle de la croissance économique

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide