Logo Toute l'Europe

Crise financière : léger ralentissement en vue pour l'Europe

Selon Eric Chaney, chef économiste Europe chez Morgan Stanley, la crise financière estivale aura des répercussions sur l’économie continentale. L’économiste soulève les risques de récession américaine, de manque de liquidités pour les entreprises européennes et de répercussion sur les banques de la crise du “subprime” .

Pourtant, “face à ces risques, la zone euro ne manque pas d’atouts” : ses entreprises sont en bonne santé, l’endettement privé y est raisonnable et la demande mondiale dépend aujourd’hui davantage de l’Asie, de l’Europe de l’Est et des pays pétroliers que des Etats-Unis.

Mais “il faut s’attendre à un ralentissement économique dans la zone euro au cours des deux ou trois prochains trimestres, car les entreprises vont réduire temporairement leurs dépenses en attendant que le brouillard économique soit levé” . Pour Eric Chaney, les gouvernements n’y pourront pas grand-chose, sinon accélérer la réforme du marché du travail en attendant la reprise.

Lire l’analyse

Eric Chaney, “Un ralentissement est inévitable, profitons-en” , Telos, septembre 2007

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

Pour approfondir

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur Crise financière : léger ralentissement en vue pour l'Europe

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide