Logo Toute l'Europe

Le niveau d'anglais des Européens

Dans la classe européenne, quels sont les bons élèves en anglais ? En tête du classement : les Pays-Bas, la Suède et le Danemark. Certains pays d’Europe de l’Est s’en sortent bien tandis que les Français progressent mais restent à la traîne.

Pays-Bas, Suède, Danemark et Finlande arrivent en tête du classement EF-EPI (pour English Proficiency Index), réalisé chaque année par l’institut de langues EF. Pas seulement au niveau européen, mais au niveau mondial, sur les 100 pays concernés par l’étude. La Norvège, autre pays européen mais qui ne fait pas partie de l’UE, la Slovénie, le Luxembourg et l’Estonie complètent le groupe de pays ayant une “très bonne maîtrise” de l’anglais.

Les excellents scores dans les pays nordiques s’expliquent, selon le rapport EF-EPI de 2020, par l’accent mis dès le plus jeune âge sur les compétences de communication en classe, via des cours d’anglais obligatoires depuis plusieurs décennies dans ces pays. En dehors de l’école, l’exposition constante à des médias anglophones sans doublage audio permet également d’expliquer ce classement.

Suivent un nombre important de pays d’Europe centrale et orientale, dont les populations possèdent toutes une bonne maîtrise de l’anglais, comme la Slovaquie, la Roumanie, la République tchèque et la Hongrie.

La France, l’Espagne et l’Italie accusent un retard par rapport à presque tous les Etats membres. L’étude précise que parmi les quatre plus grandes économies de la zone euro, un seul pays maîtrise bien l’anglais : l’Allemagne. A noter que parmi les trois pays latins, seule la France a constamment progressé au cours des trois dernières années.

L’étude précise que même si les programmes de formation pour adultes, financés par le secteur public ou privé, sont courants, ils ne suffisent pas à améliorer le niveau des pays les moins bons : “les leçons d’anglais sont souvent trop courtes et de faible intensité pour se montrer efficaces. Pour améliorer la maîtrise de la langue, les pays européens les plus en retard pourraient par exemple instaurer des formations pour adultes certifiées extérieurement et normalisées par rapport à des systèmes d’accréditation.

Malgré ce constat, l’Union européenne reste en tête du classement présenté par EF. Elle comprend ainsi 22 des 30 pays les mieux classés dans le monde, sur la base des 100 pays pris en compte par l’étude, et continue de s’améliorer.

L’indice de compétence en anglais EF-EPI se fonde sur les tests pratiqués par l’institut EF via internet. Les données sont présentées comme fiables car les candidats n’ont pas d’intérêt à tricher, les résultats étant destinés à un usage personnel. Les pays où moins de 400 personnes ont participé aux tests ne sont pas retenus pour l’analyse. Dans la plupart des pays figurant dans le rapport, le nombre de candidats était cependant bien supérieur au seuil fixé par l’institut.

Pour en savoir plus : Classement EF-EPI 2020

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur Le niveau d'anglais des Européens

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide

1 commentaire

  • Avatar privé
    DESBRIERES

    Je m’étonne que le niveau d’anglais soit traité ici comme un sujet important.
    Les Anglais ayant décidé de quitter l’UE, il me semble que c’est le moment de réfléchir sérieusement à utiliser une langue neutre de manière à ce que tous les Européens soient vraiment à égalité, voire qu’ils se sentent davantage citoyens de l’Union.