Toute L'Europe – Comprendre l'Europe

Un sondage mondial très éclairant sur le changement climatique et les solutions à y apporter

Une enquête sur le climat réalisée dans 40 pays à travers le monde est publiée ce jeudi 27 octobre par la Banque européenne d'investissement, en partenariat avec l'Institut BVA et la Fondation Jean-Jaurès. Elle témoigne de craintes partagées par les citoyens quant au changement climatique, cependant divisés sur la manière d'y faire face.

Dans les 10 pays d'Afrique et du Moyen-Orient de l'étude, les sondés sont majoritaires à penser devoir un jour déménager à cause du changement climatique (42 %) ou à l'avoir déjà fait (17 %) - Crédits : Simon Skafar / iStock
Dans les 10 pays d’Afrique et du Moyen-Orient de l’étude, les sondés sont majoritaires à penser devoir un jour déménager à cause du changement climatique (42 %) ou même à l’avoir déjà fait (17 %) - Crédits : Simon Skafar / iStock

Quel que soit leur continent, les citoyens se sentent concernés par la question du climat. Dévoilé ce jeudi 27 octobre, un sondage à l’échelle mondiale met en lumière une forte conscience du changement climatique et de ses enjeux. Mais aussi des réponses différentes à ce défi en fonction de l’origine géographique des répondants.

Plus de 28 000 personnes issues de 40 pays ont été interrogées en août dernier. Dans le détail, il s’agit des 27 Etats membres de l’Union européenne, auxquels s’ajoutent le Royaume-Uni, les Etats-Unis et la Chine, ainsi que 10 pays d’Afrique et du Moyen-Orient (Angola, Cameroun, Egypte, Côte d’Ivoire, Jordanie, Kenya, Maroc, Sénégal, Afrique du Sud et Tunisie).

Cette cinquième édition de l’enquête mondiale sur le climat, publiée par la Banque européenne d’investissement (BEI) en partenariat avec l’Institut BVA et la Fondation Jean-Jaurès, apporte ainsi un éclairage précieux sur les craintes et les attentes des citoyens. Et la date de sa publication n’est pas anodine : la COP27 se tiendra du 7 au 18 novembre à Charm el-Cheikh en Egypte. Les décideurs politiques, ONG et entreprises disposeront de ce fait de données très utiles sur les appréciations du défi climatique par ces différentes populations dans le monde.

Climat : une priorité pour les Européens et les Chinois, moins pour les Américains

Le sondage est divisé en deux volets distincts, avec les mêmes questions posées en Europe, aux Etats-Unis et en Chine, et d’autres aux pays d’Afrique et du Moyen-Orient. En ce qui concerne le premier groupe, le changement climatique est souvent classé parmi les trois principaux défis à affronter. Mais les situations sont loin d’être analogues.

Dans les Vingt-Sept et en Chine, le climat arrive en deuxième position dans les réponses des sondés (à respectivement 41 % et 55 %), derrière la crise financière pour l’UE (45 %) et le Covid-19 pour la seconde (59 %). Aux Etats-Unis, ce nombre baisse à 28 %, après l’inflation, la crise financière et le Covid-19.

Un différentiel significatif entre Américains, Européens et Chinois apparaît aussi lorsque l’on s’intéresse au pourcentage de personnes qui estiment que le changement climatique affecte leur vie quotidienne. Celui-ci s’élève à 80 % dans l’UE et 91 % en Chine, contre 67 % aux Etats-Unis. Les points de vue des trois populations coïncident beaucoup plus en ce qui concerne l’appréciation de l’action des gouvernements pour le climat et l’environnement : tous considèrent (à respectivement 87 %, 76 % et 74 %) qu’ils sont trop lents à agir.

Mais les Chinois se distinguent par leur optimisme. Ils sont 91 % à estimer que leur pays parviendra à atteindre ses objectifs de réduction des émissions carbone d’ici à 2030, contre seulement 45 % aux Etats-Unis et 36 % dans les Etats membres de l’UE.

En matière de solutions préconisées, les avis divergent également. Si 66 % des citoyens de l’UE et 50 % des Américains sont favorables à des mesures gouvernementales plus strictes pour que les comportements individuels soient plus vertueux, 90 % des Chinois soutiennent cette orientation.

Des questions ont aussi été posées en lien avec la crise de l’énergie actuelle, et là encore, les réponses ne concordent pas toujours. Pour les Européens, la principale priorité énergétique devrait être de développer les énergies renouvelables (à 47 %), alors qu’aux Etats-Unis et en Chine, la diversification de l’approvisionnement pour ne pas dépendre d’un seul fournisseur est la solution la plus plébiscitée (respectivement 39 % et 46 %).

En Afrique et au Moyen-Orient, des populations déjà très fortement affectées

Même si certaines questions étaient similaires à celles qui ont été adressées aux Européens, Américains et Chinois, l’étude dans les 10 pays d’Afrique et du Moyen-Orient — dont les résultats doivent très prochainement paraître mais que nous avons déjà pu consulter — a davantage porté sur les conséquences du changement climatique sur la vie des répondants. Ainsi que sur leurs manières de s’y adapter.

Ils sont en moyenne 88 % à estimer que le phénomène a un impact sur leur vie quotidienne, un pourcentage qui ne descend jamais en dessous de 75 dans l’ensemble des Etats étudiés. Parmi les personnes interrogées, 61 % affirment que leurs revenus ou moyens de subsistance ont été affectés. Pire encore, le temps passé à chercher de l’eau ou du bois a été impacté pour 57 % des répondants ou leur famille.

Ceux-ci se montrent par ailleurs pessimistes quant à leur avenir. Ils sont majoritaires à penser devoir un jour déménager en raison du changement climatique (42 %) ou même à l’avoir déjà fait (17 %).

Concernant la responsabilité du changement climatique, les avis sont partagés : 38 % des sondés pensent qu’elle revient aux pays industrialisés, contre 36 % pour l’ensemble des Etats. Et en matière de soutien dans la lutte contre le réchauffement de la planète, c’est celui de l’UE qui est vu le plus positivement (62 % répondent qu’il profitera réellement à leur pays), devant celui des Etats-Unis (57 %) et plus encore celui de la Chine (51 %).

Enfin, un consensus semble exister sur les énergies à privilégier : 76 % des personnes interrogées disent que leur Etat devrait se concentrer sur le développement des renouvelables.

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

À la une sur Touteleurope.eu

Flèche

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur Un sondage mondial très éclairant sur le changement climatique et les solutions à y apporter

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide