Toute L'Europe – Comprendre l'Europe

L'Europe en 3 minutes, le podcast

[Podcast] La fin des voitures thermiques dans l’Union européenne en 2035

Podcast 3 minutes pour comprendre l'Europe - version carrée

C'est une révolution : dès 2035, il ne sera plus possible de commercialiser des voitures thermiques neuves dans l'UE. Mais concrètement, comment cette profonde transition en matière de transports va-t-elle être réalisée ?

A partir de 2035, il sera interdit de produire et de vendre des voitures ou camionnettes neuves à essence ou au diesel. C’est ce qu’ont décidé les 27 Etats membres de l’Union européenne et les députés européens le 27 octobre dernier. Une première mondiale, née de longues négociations après une proposition de la Commission européenne en juillet 2021, formulée en même temps que d’autres mesures destinées à lutter contre le changement climatique.

Alors concrètement, comment passerons-nous d’une Europe où les voitures thermiques sont omniprésentes à un continent où elles seront remplacées par des véhicules électriques ? Le tout en à peine plus de 10 ans ! Eh bien, pour ce faire, plusieurs étapes et objectifs ont été définis, de même qu’un accompagnement économique de cette transition.

Penchons-nous d’abord sur les émissions carbone et les objectifs de réductions de ces dernières. En 2030, les émissions carbone devront être réduites de 55 % pour les voitures et de 50 % pour les camionnettes par rapport aux niveaux de 2021. Puis, en 2035, on passera à 100 % pour les deux types de véhicule. D’où la transition vers l’électrique, qui est actuellement la seule technologie permettant de respecter les critères imposés. A noter que les fabricants qui produisent moins de 10 000 véhicules par an, principalement les marques de luxe comme Lamborghini, Rolls Royce ou bien Aston Martin, auront quant à eux un an supplémentaire pour se conformer à cette réglementation. Et précision plus essentielle encore : la mesure ne concerne pas le marché de l’occasion. Les véhicules thermiques d’occasion devraient donc encore être vendus après 2035.

Pour accompagner cette transition un fonds européen de soutien à l’industrie automobile et à ses salariés doit être créé d’ici à 2025. Car l’impact économique et social d’un tel changement industriel sera pour le moins conséquent, notamment pour les pays qui possèdent une forte industrie automobile.

En 2026, la Commission européenne fera un point d’étape sur l’avancée de cette transition vers le zéro émission. Date importante car les objectifs pourraient être redéfinis en fonction des progrès réalisés. En d’autres termes, il n’est pas exclu que la date de 2035 change ou encore que les seuils d’émissions carbone soient revus. Enfin, ajoutons que l’accord auquel sont parvenus les pays de l’Union européenne et le Parlement européen ouvre aussi la porte aux carburants neutres en carbone. Des véhicules neufs à moteur thermique pourraient ainsi être commercialisés après 2035. A condition que leurs carburants ne polluent plus.

Retrouvez tous les épisodes de ce podcast dans notre sommaire ainsi que sur Spotify, Apple podcasts, Deezer, Podcast addict , Google podcasts et Ausha et abonnez-vous !

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

À la une sur Touteleurope.eu

Flèche