Toute L'Europe – Comprendre l'Europe

Les énergies renouvelables dans l’UE

L'Union européenne a atteint une part d'énergies renouvelables dans sa consommation finale d'énergie de 22,1 % en 2020, dépassant l'objectif de 20 % qu'elle s'était fixée en 2009. Une avancée qui occulte des réalités différentes selon les pays.

Parmi les énergies renouvelables figurent notamment la biomasse, la géothermie, l’hydraulique, le solaire et l’éolien. Bien que la part d’énergie issue de ces sources renouvelables dans la consommation finale d’énergie de l’Union européenne ait plus que doublée depuis 2004 (9,6 %), ces énergies ne représentent toujours qu’une petite partie du bouquet énergétique de l’UE, dominé par le pétrole et le gaz.

Avec 60,1 % d’énergie produite à partir de sources renouvelables dans sa consommation finale brute, la Suède était en 2020 le pays de l’Union européenne le plus à la pointe en la matière. Elle dépassait ainsi la Finlande (43,8 %), la Lettonie (42,1 %) et l’Autriche (36,5 %). À l’autre bout du classement, Malte (10,7 %), le Luxembourg (11,7 %) et la Belgique (13 %) avaient les proportions les plus faibles d’énergies renouvelables dans leur consommation finale brute d’énergie la même année. 

Ces écarts peuvent notamment s’expliquer par des ambitions politiques différentes au sein des pays. Certains gouvernements européens mettent par exemple en place des mécanismes incitatifs, comme des taxes élevées sur le carbone, ou favorisent l’utilisation d’énergies renouvelables par le biais d’investissements publics.

Objectif rempli pour l’UE

Pour parvenir au seuil de 20 % d’énergies renouvelables dans la consommation finale au niveau de l’Union européenne, chaque Etat membre s’était fixé un objectif contraignant à atteindre, différent d’un contexte national à un autre. L’objectif le plus élevé était celui de la Suède, à 49 %, et le plus faible celui de Malte, à 10 %. En France, la part d’énergies renouvelables dans la consommation totale du pays devait atteindre 23 % d’ici 2020. 

Au total, vingt-six Etats membres ont finalement atteint ou dépassé leur objectif. L’Union européenne dans son ensemble a atteint les objectifs qu’elle s’était fixée, enregistrant ainsi 22,1 % d’énergies renouvelables dans sa consommation finale en 2020. Cette réussite masque toutefois des situations nationales variées. 

Plusieurs Etats sont ainsi allés au-delà de leur but : la Suède et la Croatie dépassent par exemple de 11 points de pourcentage chacun leurs cibles, de même que la Bulgarie (+7 points) ou encore que l’Estonie (+5 points). Certains atteignent tout juste leur objectif, à l’image de la Belgique (13 %), des Pays-Bas (14 %), ou encore de la Slovénie (25 %). A l’inverse, la France est le seul pays d’Europe a ne pas avoir atteint l’objectif qu’elle s’était fixée pour 2020, le pays accusant un retard de 3,9 points de pourcentages par rapport à la cible qu’il s’était fixée. 

Nouvel horizon 2030

A la suite des élections européennes de 2019, la nouvelle Commission d’Ursula von der Leyen a impulsé une feuille de route climatique, le Pacte vert européen. Ce dernier comprend une série de nouvelles mesures visant à atteindre la neutralité carbone à l’échelle de l’Union en 2050. Afin de réaliser cette ambition, l’exécutif européen a mis sur la table des négociations le paquet “Ajustement à l’objectif 55” ou “Fit for 55” en juillet 2021, qui, parmi d’autres initiatives, comprend un objectif rehaussé : porter à 40 % la part des énergies renouvelables sur le Vieux Continent à l’horizon 2030, alors que le seuil est de 32 % actuellement.


Pour la décennie suivante, de nouvelles valeurs ont également été fixées dans le plan cible en matière de climat à l’horizon 2030, et sont de nouveau renouvelées dans le cadre du Pacte vert. A cette date, le niveau des émissions de gaz à effet de serre devra ainsi avoir diminué de 55 % par rapport à 1990.

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur Les énergies renouvelables dans l'UE

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide

2 commentaires

  • Avatar privé
    SERGE HOUDBINE

    on ne souligne pas assez que parmi les 20 % d’énergies renouvelables dans la consommation finale au niveau de l’Union européenne, la part de l’hydraulique est prépondérante. Heureusement, car une parti de cette énergie significative de l’énergie hydroélectrique vient des barrages ; elle permet donc de lisser les pointes et les creux de production éolienne et photovoltaïque et de consommation.

  • Avatar privé
    CHOUALA

    Article très intéressant