Toute L'Europe – Comprendre l'Europe
  • Brèves

Euro 7 : les Vingt-Sept et les eurodéputés renoncent à durcir les normes d’émissions des gaz d’échappement

Les négociateurs du Conseil de l’UE et du Parlement européen sont parvenus à un accord politique sur la norme Euro 7, lundi 18 décembre. Si de nouvelles exigences s’appliqueront aux poids lourds ou encore en matière de performance des batteries, les normes d’émissions actuelles pour les gaz d’échappement des véhicules particuliers resteront inchangées.

- Crédits : Lightspruch / iStock
Euro 7 introduit aussi des normes concernant les émissions de particules liées à l’usure des freins et des pneus - Crédits : Lightspruch / iStock

Lundi 18 décembre, Etats membres de l’UE et députés européens se sont entendus sur la future norme d’émissions Euro 7, qui fixe les niveaux de polluants autorisés pour les véhicules neufs. Leur accord revoit à la baisse les ambitions proposées par la Commission européenne en novembre 2022, en excluant un durcissement des seuils permis en matière de gaz d’échappement des véhicules particuliers. 

Une décision notamment motivée par une volonté de préserver l’industrie automobile européenne, déjà appelée à investir lourdement pour se préparer à l’interdiction de la vente de voitures à moteur thermique ou hybrides neuves. Celle-ci est prévue pour 2035 dans l’UE.

En dehors des gaz d’échappement des véhicules particuliers, certaines nouvelles exigences ont cependant été introduites. Les seuils d’émissions ont ainsi été relevés pour les poids lourds et des limites en matière d’émissions liées à l’usure des freins et des pneus ont été créées. Des obligations en matière de durabilité des batteries des véhicules électriques et hybrides figurent par ailleurs dans l’accord. Leurs capacités devront être préservées à au moins 72 % après huit ans d’utilisation ou 160 000 kilomètres. 

Avec cet accord, nous avons réussi à trouver un équilibre entre les objectifs environnementaux et les intérêts vitaux des fabricants [automobiles]”, s’est félicité l’eurodéputé Alexandr Vondra (CRE, République tchèque), rapporteur du texte pour le Parlement européen. Pour entrer en vigueur, le compromis doit maintenant être formellement approuvé par les Vingt-Sept et les eurodéputés. 

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

Pour approfondir

À la une sur Touteleurope.eu

Flèche

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur Euro 7 : les Vingt-Sept et les eurodéputés renoncent à durcir les normes d'émissions des gaz d'échappement

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide