Toute L'Europe – Comprendre l'Europe

Climat : onze Etats membres de l’UE, dont la France, réclament un objectif “ambitieux” pour 2040

La France, l’Allemagne ou encore l’Espagne réclament à la Commission européenne “un objectif climatique ambitieux” pour réduire les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2040. Ils appellent aussi à une transition “juste et équitable”.

L'UE s'est fixée comme objectifs une réduction de ses émissions de gaz à effet de serre de 55 % à horizon 2030, et atteindre la neutralité carbone d'ici 2050 - Crédits : Mauro Bottaro / Commission européenne
L’UE s’est fixée comme objectifs une réduction de ses émissions de 55 % à horizon 2030 (par rapport à 1990), et atteindre la neutralité carbone d’ici 2050 - Crédits : Mauro Bottaro / Commission européenne

Dans une lettre commune adressée à la Commission européenne et révélée ce vendredi 26 janvier, onze Etats membres de l’Union européenne appellent Bruxelles à proposer “un objectif climatique ambitieux” pour l’UE à l’horizon 2040. Ce courrier, signé par les ministres de l’Environnement ou du Climat de ces pays, vient accentuer la pression sur l’exécutif européen qui doit présenter le 6 février une étude d’impact sur les différents scénarios, avec ses recommandations.

Les Vingt-Sept se sont d’ores et déjà fixés comme objectif commun de réduire de 55 % leurs émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2030 par rapport au niveau de 1990. A plus long terme, l’Union vise la neutralité carbone au plus tard en 2050. Reste à déterminer un niveau intermédiaire à horizon 2040.

90 % de réduction des émissions à horizon 2040 ?

Après la COP28 qui s’est tenue en décembre à Dubaï (Emirats arabes unis), “il est crucial que l’UE la traduise en actions concrètes et ambitieuses pour envoyer un signal politique fort montrant l’exemple aux autres grands pays émetteurs”, écrivent les Etats signataires. “Nous encourageons vivement la Commission à recommander un objectif climatique ambitieux pour 2040 [qui] devrait garantir que l’UE soit entièrement sur la bonne voie vers la neutralité climatique”, insistent les ministres de l’Environnement et du Climat.

Les onze Etats signataires associés à cette lettre (la France, l’Allemagne, l’Espagne, l’Autriche, la Bulgarie, le Danemark, la Finlande, l’Irlande, le Luxembourg, les Pays-Bas et le Portugal) appellent à “tenir compte des recommandations du conseil consultatif scientifique européen” sur le climat. En juin 2023, ce dernier avait préconisé de viser une réduction de “90 à 95 %” des émissions de gaz à effet de serre à l’échelle de l’UE à horizon 2040.

Assurer une transition “juste et équitable”

A l’heure où les réglementations environnementales européennes suscitent l’inquiétude, voire la colère d’agriculteurs de l’Europe entière, les ministres signataires appellent également dans leur lettre à une transition “juste et équitable”. “La transition verte doit continuer à être économiquement réalisable, à des coûts gérables, ne laissant personne de côté, en particulier les citoyens les plus vulnérables”, soulignent-ils.

Après la présentation par la Commission européenne de ses recommandations de réduction des émissions de gaz à effet de serre le 6 février, viendra l’étape pour retranscrire les objectifs à horizon 2040 dans la loi de l’UE. Une proposition devrait être formulée par la prochaine Commission, qui se formera à l’issue des élections européennes de juin.

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

À la une sur Touteleurope.eu

Flèche

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur Climat : onze Etats membres de l'UE, dont la France, réclament un objectif "ambitieux" pour 2040

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide