Toute L'Europe – Comprendre l'Europe

Biodiversité : la COP15 s’ouvre au Canada

La ville canadienne de Montréal accueille la 15ème conférence mondiale sur la biodiversité du 7 au 19 décembre. Les Etats et l’Union européenne, partie prenante des négociations, doivent adopter de nouveaux objectifs de protection du vivant dans un contexte de forte détérioration de la situation.

A titre d'exemple, sur les 301 espèces de papillons de jour de France métropolitaine, 2 espèces sur 3 ont disparu d’au moins un département qu’elles occupaient au siècle dernier selon l'Office français de la biodiversité
A titre d’exemple, sur les 301 espèces de papillons de jour de France métropolitaine, deux espèces sur trois ont disparu d’au moins un département qu’elles occupaient au siècle dernier selon l’Office français de la biodiversité - Crédits : Davide Bonora / iStock

Un sommet pour le vivant. Plusieurs fois repoussée en raison du Covid-19, la COP15 dédiée à la biodiversité s’ouvre finalement à Montréal ce mercredi 7 décembre. L’événement rassemble les 196 membres de la Convention sur la diversité biologique, signée lors du Sommet de la Terre de Rio en 1992.

Qu’attendre de cette conférence ? Les Etats présents devront notamment se mettre d’accord sur un nouveau cadre décennal pour la biodiversité, comportant par exemple un objectif de protection de 30 % des terres et des mers de la planète (appelé “objectif 30x30”). La participation des peuples autochtones à la préservation de la nature ainsi que la surexploitation, les pratiques agricoles non durables et le financement de la biodiversité seront aussi au menu des discussions. Enfin, l’accès aux données issues des ressources génétiques sera abordé à Montréal. Avec pour enjeu majeur, la marchandisation du vivant et l’utilisation des savoirs par les entreprises telles que celles des biotechnologies.

Moins connues que les COP pour le climat, celles consacrées à la biodiversité sont toutefois déterminantes pour assurer un environnement vivable aux prochaines générations. La population mondiale d’espèces sauvages a chuté de 60 % entre 1970 et 2014, d’après l’ONG de protection de la nature WWF. Et selon les Nations unies, 1 million d’espèces animales et végétales sont aujourd’hui menacées d’extinction dans les prochaines décennies. Un chiffre jamais atteint dans l’histoire de l’humanité.

L’Union européenne, elle-même partie à la Convention sur la diversité biologique, s’est dotée d’une stratégie décennale en la matière. Parmi ses objectifs, la protection de 30 % de sa superficie maritime et terrestre, notamment grâce au réseau de sites Natura 2000. Le commissaire européen à l’Environnement, aux océans et à la pêche Virginijus Sinkevičius dirige l’équipe de négociation de l’UE lors de cette COP.

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

À la une sur Touteleurope.eu

Flèche

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur Biodiversité : la COP15 s'ouvre au Canada

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide