Logo Toute l'Europe

Pauvreté : un quart des enfants européens menacés

En 2016, plus d'un quart des Européens de moins de 18 ans risquaient de tomber dans la pauvreté ou dans l'exclusion sociale. En France, ce taux s'élève à 22,6%.

Au sein de l’Union européenne, 26,4% des moins de 18 ans, soit 24,8 millions d’Européens, étaient menacés de pauvreté ou d’exclusion sociale en 2016. Pour l’office européen des statistiques Eurostat, cela signifie qu’ils vivaient dans des ménages affectés par au moins une des trois conditions suivantes : en risque de pauvreté après transferts sociaux (pauvreté monétaire), en situation de privation matérielle sévère ou vivant dans des ménages à très faible intensité de travail.

C’est au Danemark que le risque est le moins important, avec 13,8% des enfants qui pourraient tomber dans la pauvreté ou l’exclusion sociale. Ce sont ensuite la Finlande (14,7%), la Slovénie (14,9%) et la République tchèque (17,4%) où ce risque est le plus réduit.

Au contraire, en Roumanie (49,2%) c’est près d’un enfant sur deux qui est en risque de pauvreté ou d’exclusion sociale. Viennent ensuite la Bulgarie (45,5%), la Grèce (37,5%), l’Espagne (32,9%) et l’Italie (32,8%).

Tout comme le Luxembourg, la France, avec 22,6% d’enfants qui pourraient tomber dans la pauvreté, restent en-dessous de la moyenne européenne.

Avec 27,5% des Européens de moins de 18 ans menacés de pauvreté ou d’exclusion sociale en 2010, la tendance européenne est en légère baisse.

Source - Eurostat

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

À la une sur Touteleurope.eu

Flèche

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur Pauvreté : un quart des enfants européens menacés

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide