Logo Toute l'Europe

Le taux de chômage des jeunes en Europe

Avec la reprise économique à la suite de la crise du Covid-19, le chômage des moins de 25 ans a diminué sur un an mais reste préoccupant. En septembre 2021, il s’élève à 15,9 % en moyenne dans l’UE.

En septembre 2021, le taux de chômage des jeunes s’établit à 15,9 % pour l’UE à 27, contre 18 % l’année précédente, marquant une décrue progressive du taux de chômage. En une année, le nombre de jeunes au chômage a diminué de 375 000 dans l’UE et de 348 000 dans la zone euro.

Selon les dernières statistiques disponibles, l’Espagne reste le pays le plus touché par le chômage des moins de 25 ans, avec un taux de 30,6 % en septembre 2021. Viennent ensuite l’Italie (29,8 %), la Suède (25,1 %) et la Grèce (24,5 %).

A l’inverse, la République tchèque (6,3 %), l’Allemagne (6,6 %) et Chypre (6,8 %) sont les pays européens avec les taux les plus bas, sous la barre des 7%. 

Tendance à la baisse

Entre septembre 2020 et septembre 2021, la majorité des pays européens ont connu une baisse du chômage des jeunes, avec des différences très marquées entre Etats. Par exemple, le taux de chômage des jeunes a baissé de 10,4 points pour l’Espagne, passant de 41 % à 30,6 %. Il a baissé de 14,1 points pour Chypre, la chute la plus élevée d’Europe, passant de 20,9 % à 6,8 % et de 4,5 points pour la Lituanie, passant de 23,6 % à 19,1 %.

Certains pays ont au contraire vu le taux de chômage des jeunes stagner, comme c’est le cas pour l’Italie, à 29,8 %, ou l’Autriche, à 9,4 %. Sur la période, la Belgique (+3,1 points), la Bulgarie (+1 point) et Malte (+0,3 point) sont les seuls Etats à avoir vu le chômage des jeunes augmenter sur leur territoire. 

Quant à la France, le taux de chômage a légèrement diminué en un an chez les moins de 25 ans, atteignant 19,2 % en septembre 2021. Le pays se place ainsi au-dessus de la moyenne européenne et de celle de la zone euro.

Les chiffres fournis par Eurostat ne permettent pas pour autant de prendre pleinement en compte l’impact du Covid-19 sur le marché du travail pour les nouveaux entrants. L’ensemble des individus qui cherchent un emploi sans être comptabilisés comme chômeurs sont en effet, selon les termes de l’Insee, dans un “halo autour du chômage”.

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur Le taux de chômage des jeunes en Europe

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide