Toute L'Europe – Comprendre l'Europe

La croissance dans l’Union européenne

L'Union européenne a connu une récession économique en 2020 (- 5,9 %), en raison de la crise du Covid-19 et des mesures de restrictions sanitaires. Après un retour de la croissance au sein des Etats membres à partir du deuxième trimestre 2021, elle a été de nouveau faible en ce début d'année 2022.

Dès le mois de mars 2020, l’Europe a connu une profonde récession en raison des conséquences économiques de la pandémie de Covid-19. La croissance du PIB dans l’Union européenne était par exemple de - 11,3 % au deuxième trimestre 2020 (par rapport au premier trimestre 2020). En comparant à la période correspondante de l’année précédente, la croissance a ainsi été négative pendant un an dans l’Union et il a fallu attendre le deuxième trimestre 2021 pour qu’elle soit de retour sur le continent. Si la croissance est toujours positive en ce début 2022, elle reste particulièrement faible dans la plupart des Etats membres. 

Parmi les 27 pays de l’Union européenne, c’est l’Irlande qui occupe de loin la première place des Etats affichant une forte croissance de leur PIB. Selon Eurostat, elle est de 10,8 % au première trimestre de l’année 2022 (par rapport au dernier trimestre de 2021). C’est ensuite la Roumanie qui occupe la seconde place des Etats membres aux plus fortes croissances économiques avec 5,2 % sur la même période. 

A l’inverse, la Suède enregistre le plus fort taux de récession avec - 0,8 %. Viennent ensuite la France (- 0,2 %) et le Danemark (- 0,1 %) qui figurent également parmi les pays membres de l’Union à la croissance négative, sous la moyenne européenne (0,7 %).

Hormis ces cas particuliers, il apparaît donc que la plupart des Etats membres affichent une croissance significativement faible en ce début d’année 2022, à l’image des Pays-Bas (0 %), de l’Allemagne (0,2 %), de l’Espagne (0,3 %), de la Belgique (0,5 %) ou encore de la République tchèque (0,9 %).

Des perspectives de croissance revues à la baisse pour 2022

Alors que l’Union européenne se remettait peu à peu des conséquences économiques de la pandémie de Covid-19, la guerre en Ukraine a surgi à la fin du mois de février 2022 et ralentit la croissance économique du continent. Selon la Commission européenne, le PIB de l’UE devrait rester positif pendant un moment, sous l’effet des réouvertures post-confinement et des mesures prises par les pouvoirs publics pour soutenir la croissance durant la pandémie. L’économie européenne pâtit malgré tout de l’augmentation des prix des matières premières et de l’énergie, de la désorganisation du commerce mondial et de l’inflation qui grimpe à des niveaux records. 

Dès lors, dans les prévisions faites à l’hiver 2021 par la Commission européenne, la croissance du PIB réel pour 2022 était estimée à 4 %. Mais en raison de la guerre en Ukraine et des perspectives économiques revues à la baisse, les prévisions faites au printemps 2022 s’élèvent seulement à 2,7 % pour l’année en cours. De même, la croissance de la production a été ramenée de 2,1 % à 0,8 %.

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur La croissance dans l'Union européenne

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide