Logo Toute l'Europe

EU-Talk n° 24 avec Xavier Godard, desk officer à la Commission européenne, sur les métiers de l'Europe

A la suite de la Journée des métiers du ministère des Affaires étrangères et du Développement international, Touteleurope.eu vous propose un focus sur les métiers de l’Europe. De la préparation des concours, aux métiers de la recherche et du conseil, vous saurez tout sur la diversité des professions de la sphère européenne !

Xavier Godard, Desk Officer (Commission européenne), a répondu à vos questions le mercredi 10 février, de 14h30 à 15h30.

Les métiers de l'Europe

Xavier Godard est Desk Officer à la DG Emploi, Affaires sociales et Inclusion, depuis novembre 2011. Il a obtenu un DEC d’études européennes, un DESS de politique européenne et un Master en traduction. Il a auparavant exercé les fonctions de Consultant/Project Manager (2004-2008) avant de devenir Directeur d’un cabinet de conseil à Bruxelles (2008-2011).

14h29 Toute l’Europe:
Bonjour à tous, le chat va bientôt commencer!

14h32 Xavier Godard
Bonjour, je suis prêt à répondre à vos questions. Attention, notez bien que je m’exprime en mon nom personnel, et n’engage en aucun cas l’Institution

14h33 Commentaire de la part de Evade24
Bonjour Monsieur. Qu’est-ce que les affaires européennes? Pouvez-vous donner des exemples de métiers relatifs aux affaires européennes ?

14h35 Xavier Godard:
Bonjour, merci pour votre question. Les affaires européennes regroupent notamment le travail des fédérations ou associations pour défendre leurs priorités devant les institutions, l’action des cabinets de conseil, les représentations régionales, etc.…tout ce qui a un lien avec les politiques et initiatives européennes en général

14h35 Commentaire de la part de P2opa
Quels sont les métiers en lien avec l’Europe et le secteur privé ?

14h38 Xavier Godard:
Ils y en a plusieurs, d’une manière générale, en fonction de leurs secteurs d’activité, les entreprises cherchent de plus en plus à s’informer sur l’évolution des politiques et réglementations européennes. Elles le font notamment au travers de leur participation à des fédérations, associations, etc. qui sont souvent basées à Bruxelles. Elles informent leurs membres, portent leurs messages, etc.
businesseurope par exemple
ou le cercle de l’industrie www.cercleindustrie.eu/en

14h40 Commentaire de la part de Warning
Faut-il marcher sur des œufs lorsque l’on travaille dans les affaires européennes ? Dans quels types de métier plus particulièrement et pourquoi ?

14h42 Xavier Godard:
Merci Warning…si par marcher sur des oeufs vous entendez avoir un certain sens de la diplomatie, être courtois et respecter les différences culturelles, alors oui, mais je pense que c’est applicable à l’ensemble des professions qui impliquent des relations entre personnes

14h42 Commentaire de la part de Niouniou
Peut-on réellement se lancer aujourd’hui dans une carrière européenne alors que l’UE s’écroule ?

14h43 Xavier Godard:
Je ne commenterai pas sur la 2ème partie de question, à laquelle je ne crois de toute façon pas. Mais oui, lancez-vous

14h43 Commentaire de la part de Malik
A part dans les institutions, où a-t-on besoin de traducteurs et d’interprètes ?

14h45 Xavier Godard:
Bonjour Malik, les grandes fédérations ou organisations ont fréquemment recours à des services d’interprétation/traduction. Je pense au copa-cogeca par exemple. Il y a également de nombreux traducteurs/interprètes indépendants actifs à Bruxelles notamment.

14h45 Commentaire de la part de Rosyy
Quelles qualités et compétences sont nécessaires dans les affaires européennes ?

14h47 Xavier Godard:
je dirais, dans le désordre curiosité, ouverture d’esprit, capacité à nouer des liens, rigueur, intérêt pour la chose publique et politique, sens du devoir, créativité…et certainement une capacité à communiquer dans plusieurs langues

14h48 Commentaire de la part de sabeo
Peut-on trouver la liste de ces fédérations et associations d’entreprises dont vous parlez?

14h50 Xavier Godard:
Bien sûr. Il y a plusieurs moyens. Elles ont toutes un site web, et on peut facilement les retrouver par mot clé avec une simple recherche google. Par ailleurs, il y a un registre établi par les institutions, dont certains éléments sont accessibles. Voici le lien: ec.europa.eu/transparencyregister/public/consultation/search.do?locale=fr

14h51 Commentaire de la part de Söan
Bonjour Monsieur, peut-on être non-ressortissant européen et travailler dans les Affaires européennes, et comment ?

14h53 Xavier Godard:
Bien sûr, à ma connaissance, il y de nombreux représentants d’organisations non-européennes établis à Bruxelles, je pense par exemple au Secrétariat des pays ACP, dans un autre domaine à l’american chamber of commerce,
De nombreux pays ont également une représentation près l’Union Européenne

14h54 Commentaire de la part de Quevaisjedevenir
Existe-il des carrières européennes pour les personnes pas ou peu diplômées ?

14h55 Xavier Godard:
Oui, je vous conseille de vous rendre sur le site de EPSO, vous constaterez, dans les différents profils recherchés que la quantité de diplômes n’est pas un véritable prérequis pour de nombreuses fonctions. europa.eu/epso/discover/job_profiles/index_fr.htm

14h56 Commentaire de la part de Mgx
Comment rentre-ton dans les carrières européennes ? Quel cursus suivre ?

14h56 Commentaire de la part de Lo_ren_zo
Quel diplôme faut-il avoir pour travailler dans une institution européenne ?

14h56 Commentaire de la part de Macroman
Beaucoup de personnes travaillant dans les institutions ont fait des études en Affaires Européennes ou en Sciences Politiques, est-il possible de se faire une place avec un profil purement économiste ?

14h59 Xavier Godard:
Merci pour ce tir groupé
Il n’y a pas véritablement à mes yeux de cursus type, cependant il est vraisemblable que des études de sciences-politiques, de droit ou d’économie vous donneront peut-être certaines informations ou clés de compréhension
Cependant, en général pour les Institutions, sauf pour certains profils spécifiques, le recrutement ne se fait pas sur l’intitulé du diplôme
Il y a une procédure, gérée par EPSO…comme pour la question précédente, je vous renvoie vers le site

15h00 Commentaire de la part de P0chi_8
Bonjour Monsieur Godard, j’ai remarqué qu’il y avait peu de journalistes spécialisés dans l’Europe. Et c’est ce que j’aimerais devenir plus tard. Ainsi, est-il préférable de suivre une formation de journalisme ou de sciences politiques afin de devenir journaliste européen ?

15h00 Commentaire de la part de Robin
Bonjour M. est-il possible d’être journaliste sur les affaires européennes ? J’ai l’impression que peu de médias s’intéressent vraiment au sujet. Selon vous est-ce une voix intéressante ?

15h04 Xavier Godard:
Je pense que de nombreuses rédactions ont des correspondants permanents à Bruxelles. La proximité géographique joue peut-être en défaveur de potentiels correspondants permanents Français.
Par contre je pense, à titre personnel, que ce travail est véritablement intéressant et utile, s’il permet d’informer correctement la population et le grand public…dons si vous y voyez un créneau…
En termes d’études, je suis peu qualifié pour déterminer s’il vaut mieux faire journalisme ou sciences po

15h04 Commentaire de la part de Bé_Ber
Est-il indispensable d’être polyglotte ? Combien de langues est-il impératif de connaître ? Et lesquelles sont à privilégier dans un environnement professionnel ?

15h04 Commentaire de la part de Idk
Peut-on se passer de parler anglais pour travailler au niveau européen ?

15h06 Xavier Godard:
Je suis francophone (belge parlant français), et ma langue maternelle est une des langues de travail officielle de l’UE. Par contre, j’utilise l’anglais 80% du temps.…je pense que ça répond à vos questions.

15h06 Commentaire de la part de Nodaoth
Quelle formation faut-il avoir suivi pour maximiser ses chances de travailler au niveau européen, dans le public ou dans le privé ?

15h06 Commentaire de la part de Alexandre
Le passage par le Collège de Bruges est-il forcément nécessaire? Qu’apporte-t-il ? Est-il une sorte de garantie dans le milieu ?

15h06 Commentaire de la part de Jérémy
A part le Collège d’Europe, quelles sont les autres grandes institutions de formation préparant aux hautes fonctions de l’Union Européenne ?

15h08 Xavier Godard:
Je ne prêche pour aucune chapelle, je pense que toutes les écoles sont bonnes…il est cependant plus difficile d’entrer dans certaines d’entre elles. A mon sens, l’école n’est pas un critère déterminant.

15h09 Commentaire de la part de Mokfal
Comment se préparer aux concours de la fonction publique européenne ?

15h10 Xavier Godard:
Tout est dans les mains de EPSO. Les avis de concours sont publiés sur leur site, des exemples de tests sont donnés, et il y a de nombreuses indications sur les profils recherchés, les conditions associés à chaque type de fonction, etc.

15h13 Xavier Godard:
Pour la préparation proprement dite, mon expérience est que la préparation d’un concours prend du temps.
Il faut d’abord bien lire l’avis de concours, et bien comprendre comment le concours sera organisé, notamment en ce qui concerne le type d’épreuves.
Ensuite je recommanderais d’essayer de vous procurer des exemples de tests (idéalement, à faire directement sur l’ordinateur)

15h14 Xavier Godard:
Renseignez-vous également auprès d’organismes tels que la représentation permanente de la France à Bruxelles, il y a parfois des formations qui sont organisées

15h15 Commentaire de la part de Favret A
Est-il possible de travailler dans les institutions sans passer nécessairement par la case “concours” et comment faire ? Est-ce facile d’y accéder par ce biais-là ?

15h18 Xavier Godard:
A mon sens, impossible sans EPSO d’une manière générale. Après il y a d’autres biais, comme le Parlement européen, certaines personnes évoluent avec des contrats de consultants, il y a les experts nationaux détachés, etc… Mais EPSO reste selon moi la clé.

15h19 Commentaire de la part de Fabi555
Pouvez-vous nous raconter une journée type de votre travail ?

15h19 Commentaire de la part de Dromadhère
Comment concilier vie pro et perso lorsque l’on travaille dans la fonction publique européenne ?

15h23 Xavier Godard:
Je prends ces 2 questions en même temps. La conciliation de la vie familiale et de la vie professionnelle est une dimension importante, et, à titre personnel je pense y arriver, même si ça demande un peu d’organisation. Je conduis mon fils à la crèche le matin, je bosse, et je vais le recherche le soir. Parfois je dois reconnaître que j’arrive un peu juste juste à la crèche le soir, mais en général ça se passe bien. 40h/semaine

15h24 Commentaire de la part de Fandulosc
N’est-il pas devenu très difficile de devenir fonctionnaire européen quand on est Français ?

15h25 Xavier Godard:
Le recrutement ne se fait pas sur la base de la nationalité. J’ai un certain nombre de collègues Français.

15h25 Commentaire de la part de Vincent
Bonjour, est-ce qu’on peut travailler pour une institution européenne hors de Bruxelles ? A Paris par exemple ?

15h28 Xavier Godard:
Il y a des institutions européennes hors de Bruxelles, il y a des agences, il y a des représentations des tous les Etats membres, …Bruxelles n’est donc pas une fin en soi, mais beaucoup d’activités liées à l’UE y sont basées ou concentrées

15h29 Commentaire de la part de Robin
Bonjour M. Godard, est-ce que les affaires européennes sont réellement accessibles pour un jeune diplômé ? Les postes semblent restreints, misant sur une expérience et souvent, il faut le dire par le piston d’un ami/collègue. Merci de votre réponse.

15h33 Xavier Godard:
Oui, elles sont accessibles, j’ai débuté par un stage alors que je terminais mes études, et j’ai enchainé ensuite quelques mois après la fin du stage. Pas de piston, mais j’ai sans doute eu la chance d’envoyer mon CV au bon moment. N’hésitez donc pas à envoyer votre candidature de manière spontanée, soignez votre CV, montrez-vous disponible (sans être insistant) pour une rencontre afin de vous présenter, et surtout, ne vous découragez pas…j’ai dû envoyer un certain nombre de CVs avant d’avoir mon premier entretien.

15h35 Xavier Godard:
Désolé si je n’ai pas pu répondre à toutes questions, j’espère cependant avoir pu vous donner quelques pistes. Pour toute information sur les carrières dans les institutions, je vous renvoie au site de EPSO.
Merci pour vos questions, bon courage, et je vous souhaite le meilleur

15h36 Toute l’Europe:
Merci pour cet échange! A bientôt sur touteleurope.eu/chat !


Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur EU-Talk n° 24 avec Xavier Godard, desk officer à la Commission européenne, sur les métiers de l'Europe

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide