Toute L'Europe – Comprendre l'Europe
  • Actualité

En Mayenne, les opportunités de la Banque européenne d’investissement inspirent les entreprises et les collectivités

A l’occasion d’un tour de France, des représentants de la BEI étaient présents à Laval, mardi 26 mars, pour donner des exemples concrets de l’action de la banque et inciter les acteurs mayennais à se saisir des possibilités de financements européens.

Les rencontres se sont déroulées à deux pas du château de Laval, surplombant la Mayenne
La journée de rencontres à Laval avec les chefs d’entreprises, élus, étudiants et grand public a donné l’occasion de parler d’Europe, des missions de la BEI et d’expliquer comment les financements européens irriguent les territoires - Crédits : kamira777 / iStock

Combien de personnes ici ont déjà entendu parler de la Banque européenne d’investissement ?”. Lorsque la question est posée, quelques mains se lèvent dans la salle du Conseil municipal de Laval, en Mayenne. Mais parmi ces mains levées, peu de personnes sont capables de décrire précisément l’action de l’institution financière de l’Union européenne.

Rassurez-vous, c’est normal. Cela nous conforte dans notre volonté de venir vous en parler”, leur répond Grégoire Chauvière Le Drian, chef du bureau de la BEI à Paris. Mardi 26 mars, il était présent à Laval pour présenter les activités du bras financier de l’Union européenne et ses opportunités pour les acteurs du territoire mayennais.

Des opportunités pour les entreprises et les collectivités

“L’Europe des solutions”. C’est le titre choisi pour cette journée de rencontres organisée par la Maison de l’Europe en Mayenne. A quelques semaines des élections européennes (9 juin 2024), l’objectif est clair : démontrer l’impact de l’UE sur notre quotidien à travers des exemples concrets. Grégoire Chauvière Le Drian l’affirme, il n’est pas là pour parler des milliards d’euros investis en France et dans les autres Etats membres, mais bien des projets réalisés.

En Mayenne, la BEI a récemment participé à la construction d’un nouveau dojo pour les amateurs de judo ou encore à celle d’un “city stade”. Des infrastructures que les Mayennais utilisent au quotidien en ne sachant pas nécessairement qu’un financement européen est en partie derrière leur création. “L’Europe est un partenaire important pour nous accompagner au quotidien”, souligne ainsi le maire de Laval Florian Bercault.

La journée a également été l’occasion de démontrer que les financements de la BEI sont accessibles à de petits acteurs. Si la plupart des entreprises et élus locaux avaient connaissance des opportunités proposées par la Caisse des Dépôts et d’autres institutions françaises, ils ont découvert que ceux de la BEI leur étaient également ouverts.

De quoi donner des idées de projets aux participants venus assister aux échanges. “Avoir des représentants de la BEI à Laval démontre que notre département a de beaux projets à financer”, se félicite un élu d’une commune rurale.

Un “Tour de France des solutions” pour le bureau de la BEI en France

Laval est l’une des étapes d’un “Tour de France des solutions” effectué par le bureau français de la BEI. Le 9 février dernier, l’équipe était par exemple présente à Nantes pour rencontrer des chefs d’entreprises.

La banque venait alors d’octroyer un prêt de 200 millions d’euros à la Métropole de Nantes, en soutien aux mobilités douces. Une aide financière pour rénover 3,2 kilomètres de voies de tramway, construire un nouveau pôle multimodal et aménager 38 kilomètres de pistes cyclables.

D’autres étapes sont prévues dans les semaines à venir comme à Clermont-Ferrand, à Rouen ou encore à Nice.

Toute l’Europe s’associe à ce “Tour de France” et apporte son éclairage pédagogique sur l’Union européenne lors de rencontres publiques. Toute l’Europe était ainsi présent à Nantes et Laval et prochainement à Clermont-Ferrand. 

D’autres préoccupations

Les différents temps forts de la journée ont également permis aux Mayennais présents à Laval, notamment des étudiants, d’échanger sur les grands dossiers de l’actualité européenne et sur le rôle que pourrait jouer la BEI. Les représentants de la banque ont ainsi évoqué leur soutien à l’Ukraine. Présente dans le pays depuis 2007, l’institution a rapidement réagi à l’invasion russe en mobilisant d’importantes ressources financières.

La banque financera-t-elle prochainement l’envoi d’armes à destination de Kiev ?”, s’interroge un lycéen. “La BEI ne peut financer des projets de défense stricto sensu”, rappelle Grégoire Chauvière Le Drian, avant d’ajouter qu’elle peut “investir dans des projets ‘duals’, qui ont des applications civiles et militaires”. Mais la situation pourrait évoluer. Lors du dernier Conseil européen (21-22 mars), les chefs d’Etat et de gouvernement ont en effet demandé à la BEI de revoir sa politique de prêts pour soutenir la défense.

Autre conséquence du conflit, la hausse des coûts de l’énergie. Là aussi, l’institution financière pourrait avoir un nouveau rôle à jouer. Depuis plusieurs semaines, la question du financement par la banque de l’énergie nucléaire, notamment de petits réacteurs modulaires (SMR pour l’acronyme anglais), est de plus en plus présente dans le débat européen. L’UE considère désormais le nucléaire comme une énergie de transition qui peut contribuer à la décarbonation. Ambitionnant d’être la “banque européenne du climat”, la BEI répondrait donc à ses objectifs en le finançant.

Le bureau de la BEI en France et Toute l’Europe ont également répondu aux questions des étudiants mayennais - Crédits : Toute l’Europe

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

Pour approfondir

À la une sur Touteleurope.eu

Flèche

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur En Mayenne, les opportunités de la Banque européenne d'investissement inspirent les entreprises et les collectivités

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide