Toute L'Europe – Comprendre l'Europe

L'Europe en 3 minutes, le podcast

[Podcast] La politique agricole commune : comment nourrir les Européens ?

Podcast 3 minutes pour comprendre l'Europe - version carrée

Mise en place dès le début des années 1960, la politique agricole commune est un ensemble de mesures qui visent à développer et moderniser l'agriculture du continent.

La politique agricole commune est un ensemble de mesures qui visent à développer et moderniser l’agriculture du continent.

Au départ en 1962, l’objectif est de relancer la production alimentaire de l’Europe alors que les pays font régulièrement face à des pénuries. Relancer, mais pas n’importe comment : il faut assurer des revenus satisfaisants aux agriculteurs et des prix convenables aux consommateurs.

Pour cela, la Communauté européenne supprime les droits de douane des principaux produits agricoles entre les six pays membres. Elle subventionne aussi les exportations vers le reste du monde et rachète à un prix minimum certaines denrées que les agriculteurs ne parviennent pas à écouler.

La politique agricole commune remplit alors ses objectifs au-delà des espérances. Victime de son succès, elle pose alors un double problème : la surproduction et un coût de plus en plus lourd dans le budget européen.

Dans les années 80, de nouvelles réformes sont donc menées pour faire évoluer la PAC, réduire son coût. Mais aussi produire moins tout en produisant mieux. Une production moins consommatrice de pesticides et plus respectueuse de l’environnement…

Aujourd’hui, la PAC n’a plus grand-chose à voir avec le système d’origine.

Par exemple, les aides financières sont versées directement aux agriculteurs, en fonction de leur surface agricole ou du nombre de leurs bêtes.

Un programme spécifique soutient également le “développement rural”. Agriculteurs des zones défavorisées, jeunes exploitants, producteurs “bio”… Une vaste panoplie d’outils et de règles encadrent aujourd’hui l’agriculture européenne.

Côté budget, si les versements de la PAC ont été réduits, ils représentent toujours près du tiers des dépenses de l’Union européenne. Ainsi, entre 2021 et 2027, ce sont près de 380 milliards d’euros qui y sont consacrés. Sur cette période, la France devrait en rester le principal bénéficiaire, avec plus de 65 milliards d’euros.

Enfin, une nouvelle PAC entrera en vigueur, le 1er janvier 2023. Avec notamment l’introduction de nouvelles normes, comme les “écorégimes” : des primes versées aux exploitants suivant des programmes environnementaux exigeants. 25 % des paiements directs des Etats membres devront y être consacrés. 

D’ici 2030, la Commission européenne souhaite ainsi diminuer l’usage des pesticides de 50 % et consacrer au moins un quart des surfaces cultivées à l’agriculture bio. Des efforts pour mieux concilier agriculture et respect de l’environnement.


Retrouvez tous les épisodes de ce podcast dans notre sommaire ainsi que sur Spotify, Apple podcasts, Deezer, Podcast addict , Google podcasts et Ausha et abonnez-vous !

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?