Toute L'Europe – Comprendre l'Europe

Les émissions de gaz à effet de serre d’origine agricole

Les activités agricoles dans l'Union européenne ont rejeté 481 millions de tonnes de gaz à effet de serre en 2020. Une part qui varie d'un Etat membre à l'autre.

En 2020, le secteur de l’agriculture, de la pêche et des forêts émettait 481 millions de tonnes de gaz à effet de serre dans l’UE. Le secteur arrive ainsi en quatrième place des secteurs les plus émetteurs en Europe, derrière les ménages, arrivant en première place, puis le secteur manufacturier et le secteur de la fourniture d’électricité, de gaz ou d’air conditionné, arrivant en troisième position, selon la classification propre à eurostat. A noter que le secteur des transports ayant largement été affecté par la pandémie de Covid en 2020, ses émissions en ont été grandement réduites.

Dans l’Union européenne en 2019, les émissions de gaz à effet de serre d’origine agricole sont ainsi responsables d’environ 10 % des rejets totaux, selon Eurostat.

Variations nationales

La part des émissions de gaz à effet de serre d’origine agricole émises varie d’un Etat membre à l’autre. La France est ainsi le pays qui émet le plus dans ce secteur, avec 85 millions de tonnes de CO2, suivie par l’Allemagne (66 millions) et la Pologne (57 millions). A l’autre bout du classement, on retrouve Malte (0,087 million), Chypre (0,6 million) et le Luxembourg (0,780 million).

La majeure partie des pays européens émettent entre 5 et 25 millions de tonnes de CO2 dans leur secteur agricole, comme le Portugal (8,7), la Lituanie (4,9) ou encore la Grèce (8,4).

Equivalent CO2

Si le CO2 reste le gaz contribuant le plus aux émissions de gaz à effet de serre, il n’est pas le seul. Au dioxyde de carbone (CO2) s’ajoutent le protoxyde d’azote (N2O), le méthane (CH4) et quatre gaz fluorés. Cet ensemble est surnommé “gaz à effet de serre” (GES).

L’équivalent CO2 (CO2e ou CO2eq) est un indice synthétique permettant de comparer simplement les impacts que ces différents gaz à effet de serre (GES) ont sur l’environnement.

Stagnation des émissions du secteur

D’après l’Agence européenne pour l’environnement, entre 1990 et 2019, les rejets de gaz à effet de serre ont diminué de 24 % dans l’UE. Cependant, cette baisse masque des différences marquées selon les secteurs. 

Ainsi, les émissions de gaz à effet de serre dans l’agriculture sont restées quasiment identiques entre 2008 et 2020, passant seulement de 485 millions de tonnes équivalent CO2 émises en 2008 à 481 millions de tonnes en 2020, soit une baisse de 0,8 %.

Comparativement, en 2020 les émissions du secteur de l’industrie manufacturière ont diminué de 27 % et les émissions du secteur des activités des ménages de 17 %.

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur Les émissions de gaz à effet de serre d'origine agricole

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide