Toute L'Europe – Comprendre l'Europe

Budget de l’UE : à qui profite la politique agricole commune (PAC) ?

Aussi célèbre que critiquée, la Politique agricole commune (PAC) est le premier poste de dépenses de l'Union européenne. Mais comment ses aides agricoles sont-elles réparties entre Etats membres ?

Principale ligne de dépense de l’Union européenne, la politique agricole commune a permis de distribuer 62,5 milliards d’euros aux 27 Etats membres en 2021. 

Comme chaque année, la France est de loin celui qui en bénéficie le plus (10,21 milliards d’euros d’aides agricoles en 2021). Elle est suivie par l’Espagne et l’Allemagne qui reçoivent respectivement 7,7 et 6,8 milliards d’euros par an au titre de la PAC. A l’inverse, l’île de Malte est le plus faible bénéficiaire de cette aide avec 35 millions d’euros seulement.

Le budget alloué à la PAC en 2021 (62,5 milliards d’euros) est en hausse par rapport aux chiffres de 2019 par exemple (53,8 milliards).

Ces chiffres prennent en compte les crédits du Fonds européen agricole de garantie (FEAGA) et du Fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER). Pour 2021, des crédits issus du plan de relance européen sont venus gonfler ces montants.

Part de la PAC dans les aides perçues

Si la France est le premier bénéficiaire de la PAC, cette aide ne représentait “que” 63 % de l’enveloppe totale que le pays a reçu de l’UE en 2019. C’est en Irlande que la PAC occupait la place la plus importante (73,5 %). A L’inverse, au Luxembourg (2,3 %) ou en Belgique (7,2 %), elle occupe une part extrêmement faible dans les subventions européennes perçues par ces Etats. 

Pour l’Espagne et l’Allemagne, autres grands bénéficiaires de la PAC, ces aides représentent respectivement près de 61 % et 51 % des fonds européennes reçus.

La distribution des aides

Le Fonds européen agricole de garantie (FEAGA) et le Fonds européen de développement rural (FEADER) constituent les deux instruments financiers de la politique agricole commune (PAC).

Le premier, doté d’une enveloppe de 258,6 milliards d’euros pour la période 2021-2027, finance notamment les aides directes aux agriculteurs qui font preuve de “bonnes pratiques agricoles et environnementales” ainsi que des mesures de soutien au marché agricole, dont l’objectif est de répondre aux perturbations du marché.

Le FEADER est destiné, quant à lui, au développement rural et représente 85,4 milliards d’euros sur la même période. Il sert six objectifs, dont l’innovation dans le secteur agricole, la viabilité et compétitivité de l’agriculture ou encore l’inclusion sociale.

Votre avis compte : avez-vous trouvé ce que vous cherchiez dans cet article ?

Participez au débat et laissez un commentaire

Commentaires sur Budget de l'UE : à qui profite la politique agricole commune (PAC) ?

Lire la charte de modération

Commenter l’article

Votre commentaire est vide

Votre nom est invalide