Derniers articles publiés

Zone euro : quels enjeux ?

Vidéo 30.07.2018

Depuis la crise économique et financière, des réformes ont modifié l'architecture de la zone euro. Mais celle-ci reste imparfaite... comment aller plus loin ?

 

La zone euro rassemble 19 des 28 pays de l'Union européenne. Mise en place à partir de 1999, puis en 2002 pour les citoyens, elle facilite les échanges grâce à une monnaie unique : l'euro.

Avec près de 75% du PIB de l'Union, la zone euro est à elle seule la 3e puissance économique mondiale. Elle constitue également le noyau dur de l'Union européenne.

Pour en faire partie, les Etats doivent respecter certaines règles. Par exemple, leur déficit public ne doit pas dépasser les 3% du PIB. Ils confient également leur politique monétaire à la Banque centrale européenne, qui veille à la stabilité des prix.

Depuis la crise économique et financière de 2008, plusieurs réformes ont été mises en œuvre. Elles visent principalement à :

  • aider aux pays en difficulté
  • surveiller les finances publiques des Etats membres.
  • relancer l'économie par des investissements.

Mais l'architecture de la zone euro demeure encore imparfaite. Des améliorations paraissent nécessaires pour réduire les inégalités économiques entre les pays, par exemple grâce à des investissements européens ou, comme le souhaite la France, un budget de la zone euro.

Les nouvelles crises pourraient aussi être atténuées par un renforcement des règles financières (Union bancaire) et en améliorant les mécanismes d'aide aux pays en difficulté grâce à un fonds monétaire européen.

Des pistes qui toutefois ne suscitent pas l'adhésion de tous les Etats...