Derniers articles publiés

Vivez votre citoyenneté, devenez volontaire !

Actualité 15.04.2011

Dans le cadre de l'Année européenne du volontariat et du bénévolat, Toute l'Europe et la Représentation en France de la Commission européenne ont organisé jeudi 14 avril une table ronde pour s’interroger autour des effets du volontariat et du bénévolat sur la construction de la citoyenneté européenne. Intitulé "Vivez votre citoyenneté : devenez volontaire !", ce débat a été l'occasion de revenir sur les multiples bénéfices des expériences de bénévolat et volontariat en Europe ou dans le reste du monde.

Comme l’a rappelé la Chef de la Représentation en France de la Commission européenne, Anne HOUTMAN, "depuis le Traité de Maastricht, chaque citoyen d'un Etat membre est également un citoyen européen. Or, si la grande majorité des Européens déclarent connaitre l'expression 'citoyenneté européenne', ils ne sont que 43 % à pouvoir l'expliquer".

Une expérience de volontariat ou de bénévolat peut-elle permettre une meilleure compréhension de cette citoyenneté ?

Alain RAYMOND, directeur du Pôle Innovation de France Volontaires, a souligné que l'on ne devenait pas citoyen européen par l'unique expérience de volontariat et qu'une préparation en amont restait nécessaire. Néanmoins, l'expérience de bénévolat en elle-même  y contribue fortement, en apportant une compréhension concrète de l'Union européenne, comme l'a aussi affirmé Gilles BACCALA, Coordinateur à l'Agence française du Programme européen "Jeunesse en Action".

Pour Huber PENICAUD, Responsable de la vie associative à la Croix-Rouge française , ce sentiment d'appartenance européen ne disparait pas au retour en France. Au contraire, les volontaires s'investissent souvent dans la vie locale ou sur des questions internationales. Ainsi, le sentiment d'appartenance à une citoyenneté n'est pas seulement européen, il est également local et international.

Amélie BARTHELEMY, ancienne volontaire européenne en Estonie, a quant à elle rappelé que les multiples échanges avec les autres volontaires européens favorisaient également cette appréhension de l'Europe et enrichissaient d'autant plus l'expérience.

Enfin, Jean-Benoît DUJOL, Directeur de l'Agence du Service Civique, a tenu à insister sur l'importance du volontariat pour le volontaire qui va se découvrir soi-même : il sortira transformer de cette expérience.