Derniers articles publiés

Vers une bibliothèque numérique européenne

Actualité 18.04.2007

D'ici à 2010, les ressources de 47 bibliothèques nationales européennes, soit plus de 6 millions d’ouvrages devraient être mises en ligne sur Internet.  Le 18 avril 2007, des experts se sont penchés sur la question des droits d'auteur. Ce projet est soutenu par la Commission européenne qui cherche à faciliter l'accès des citoyens de l'UE au patrimoine culturel et scientifique de l'Europe. En avril 2007, la France a mis en ligne sa contribution au projet par le biais d'Europeana.

Europeana, la contribution française au projet de Bibliothèque numérique

Europeana est un prototype de bibliothèque en ligne développé par la Bibliothèque nationale de France (BNF).

Les bibliothèques nationales et les éditeurs européens préparent un site de références permettant de numériser et de mettre en ligne les œuvres européennes accessible via un point d’accès unique et multilingue.

Europeana est la contribution française au projet de Bibliothèque numérique européenne. Le développement s'inscrira dans le cadre du portail européen "The European Library".

Europeana rassemble environ 12 000 documents issus des collections de la Bibliothèque nationale de France (7 000 documents), de la Bibliothèque Nationale Széchényi de Hongrie (4 000 documents) et de la Bibliothèque nationale du Portugal (1 000 documents).

La collection française comprend un ensemble représentatif des grands auteurs français, toutes disciplines confondues. La collection de la Hongrie comprend des études sur l’histoire, la tradition populaire et la littérature hongroises. La collection du Portugal est composée de documents sur l’histoire du Portugal, et notamment des récits de voyage, mais aussi des ouvrages sur le droit, les arts et l’éducation.

Les documents seront disponibles dans 9 langues (allemand, anglais, espagnol, français, grec, hongrois, italien, latin et portugais) et consultables en version intégrale.

Les bibliothèques numériques européennes sont un des piliers de l'initiative "i2010 – une société de l'information européenne pour la croissance et l'emploi", adoptée par la Commission le 1er juin 2005.

Le 25 août 2006, la Commission a adopté une recommandation sur la numérisation et la conservation numérique invitant les États membres de l'UE à accélérer le processus de mise en ligne du patrimoine culturel de l'Europe par l'intermédiaire de la bibliothèque numérique européenne.

La question des droits d'auteur

Viviane Reding, membre de la Commission européenne chargée de la Société de l'information et des médias a fondé il y a un an un groupe d'experts sur les bibliothèques numériques.

Pour la commissaire, "il est important de protéger la propriété intellectuelle pour stimuler la créativité et l'innovation dans la société de la connaissance". "Si nous voulons faire de la bibliothèque numérique européenne une réalité, il nous faut donc absolument résoudre les questions liées au droit d'auteur dans un environnement en ligne", a souligné Mme Reding.

Le groupe d'experts de haut niveau, auquel participent des responsables de la British Library, de la Deutsche Nationalbibliothek, de la Fédération des éditeurs européens et de Google, a présenté le mercredi 18 avril 2007 à la Commission européenne un rapport consultatif sur la problématique du droit d'auteur. Le groupe y exprime des avis à la Commission dans le domaine de la numérisation, de l'accessibilité en ligne et de la conservation numérique du matériel culturel.

Les experts en matière de bibliothèques préconisent notamment la conclusion d'accords volontaires entre les bibliothèques et les titulaires de droits qui faciliteraient le travail dans le domaine de la conservation numérique, des oeuvres orphelines et des éditions épuisées. Le groupe d'experts cherche par ailleurs la meilleure manière de favoriser et d'exploiter la coopération public-privé et le parrainage privé.

Un volet scientifique

En février 2007, une communication de la Commission "sur l'information scientifique à l'ère numérique : accès, diffusion et préservation" a exploré les nouvelles façons de promouvoir un meilleur accès à l'information scientifique en ligne et d'assurer la conservation numérique des résultats de la recherche pour les générations futures.

Dans ce cadre, le groupe s'est efforcé à concilier les avis divergents d'éditeurs scientifiques traditionnels et ceux des milieux scientifiques favorables au libre accès ("Open Access"). La Commission, source importante de financement de la recherche scientifique en Europe, veut jouer à l'avenir un rôle direct de publication d'articles scientifiques issus de recherches financées par la Communauté. Après une période d'embargo qui reste à définir, ces publications devraient être plus largement accessibles.

Sources

Europeana - Bibliothèque en ligne
Theeuropeanlibrary - Portail européen
Rubrique Europaeana - Bibliothèque nationale de France
Les bibliothèques numériques - Société de l'information - Commission européenne
I2010 - Société de l'information - Commission européenne

En savoir plus :

QR : Qu'est-ce qu'Europeana?