Derniers articles publiés

Une "diplomatie culturelle" pour promouvoir les valeurs européennes

Actualité 08.12.2010

Certains pensent que la culture n'a d'autre but qu'elle-même. D'autres insistent sur la diffusion des œuvres au plus grand nombre. Enfin, il y a ceux qui, comme la Néerlandaise Marietje Schaake (Alliance des démocrates et des libéraux), voient la culture aussi comme un outil diplomatique. Dans un rapport présenté le 1er décembre, elle insiste sur son rôle de promotion de la démocratie, de la liberté d'expression et des droits de l'homme. Touteleurope.eu vous propose cet entretien réalisé par le Parlement européen. 

Pourquoi la culture est-elle importante dans la diplomatie ?


Marietje Schaake :
La culture est utilisée pour encourager la participation démocratique, le développement, l'éducation, les droits de l'homme et la liberté d'expression. Elle est de plus en plus reconnue comme un vecteur pour atteindre des objectifs centrés sur des valeurs. (…)

Mon rapport suggère d'utiliser les politiques dans ces domaines de façon plus cohérente et de les coordonner de façon stratégique. Pas seulement parce que je pense que c'est une bonne idée mais aussi parce qu'il est inscrit dans le traité de Lisbonne et dans la convention de l'UNESCO que la culture doit être une tendance et un élément de chaque programme.

Vous proposez que chaque représentation de l'Union européenne (UE) dans le monde dispose d'un attaché culturel. Quel serait son rôle ?


MS :
Oui, le rapport propose qu'une personne coordonne les programmes culturels dans chaque représentation de l'UE. Elle devrait être au courant des actions et programmes culturels de l'UE et en informer les gens. Cela peut aussi se faire par internet. Il ne s'agit pas simplement de se rendre sur place et d'y développer les programmes de fond. A mon avis, il faut mettre en place une nouvelle stratégie de diplomatie digitale.

Vous souhaitez poser une question à Marietje Schaake? Envoyez-votre message via le site Twitte ton eurodéputé !


Les "nouveaux médias" auraient une place à part dans la diplomatie culturelle, selon vous…


MS :
Les gens interagissent de plus en plus sur internet. Les nouveaux médias peuvent aider à promouvoir des valeurs comme la liberté d'expression, l'accès à l'information et la participation démocratique. Il est maintenant possible de briser la censure et les tabous. (…)

Les blogueurs sont les journalistes d'aujourd'hui. Ils sont emprisonnés pour ce qu'ils écrivent ou l'utilisation qu'ils ont des nouveaux médias. C'est la réalité du monde - une réalité qui n'a pas encore été prise en considération au niveau politique. C'est le moment de le faire.

 

Comment l'Europe peut-elle défendre la liberté d'expression sur internet ? Pensez-vous que les récentes fuites orchestrées par le site WikiLeaks feront du tort à internet ?


MS :
Il est essentiel que l'Europe défende un internet libre et ouvert. (…) Le cas WikiLeaks est un symptôme de la façon dont internet et la technologie changent la démocratie. Il faut repenser la diplomatie, la démocratie et la gouvernance et voir comment on peut les rendre plus ouvertes. Un site comme WikiLeaks a été développé dans un climat global de défiance vis-à-vis des gouvernements.

La transparence doit être la norme et le secret l'exception. J'espère que les évènements récents permettront d'améliorer la transparence et que la confiance pourra être reconstruite entre les politiques et les citoyens.

Votre rapport parle d'une "Marque déposée Europe" ("Brand Europe"). Qu'est-ce que cela signifie et comment construite cette "marque"  alors que l'Europe est très diverse ?


MS :
Cette diversité est précisément ce qui fait que l'Europe est si attractive. Il n'y a aucune volonté de fondre tout cela ensemble, ce ne serait même pas possible et cela tuerait ce qui fait la force de l'Europe. (…) La " Marque déposée Europe" consisterait en fait à ne plus penser en termes de différences entre les Etats membres mais par rapport à notre position dans l'économie mondiale. Sinon, nous allons rater des opportunités et nous allons perdre notre place au niveau mondial, alors que nous avons de loin le paysage culturel le plus attirant.

 

En savoir plus :

Le site du Parlement européen

Le site de Marietje Schaake

La culture en Europe - Touteleurope.eu

Découvrez Tweet your MEP en vidéo ici !