Derniers articles publiés

UE : Le Parlement européen a définitivement adopté le budget 2010

Actualité 18.12.2009

C'est fait. Le Parlement européen a définitivement adopté le budget 2010 de l'Union européenne jeudi 17 décembre à Strasbourg. Il sera de 141 milliards d'euros en engagements et de 123 milliards d'euros en paiements, soit 1,04 % du Revenu national brut de l'UE. Le principal défi surmonté cette année a été le financement du plan de relance économique européen, qui s'élève à 2,4 milliards d'euros.

2,4 milliards d'euros pour la relance de l'économie européenne

Le Parlement européen a définitivement adopté hier le budget de l'Union pour 2010. Montant : 122,937 milliards d'euros (5,7 % de plus qu'en 2009). La Politique Agricole Commune (PAC) se taille toujours la part la plus importante. Néanmoins, les parts allouées à la recherche et à la relance économique progressent également.

La recherche et l'innovation bénéficient ainsi d'une augmentation de 12 % par rapport à 2009, avec une enveloppe de 7,5 milliards d'euros. Le plan de relance de l'économie sera, lui, de 2,4 milliards en 2010. Un montant faible pour l'eurodéputé Stéphane Le Foll.
Budget de l'UE

Pour comprendre les mécanismes budgétaires de l'Union européenne, retrouvez notre dossier pédagogique sur le budget.
L'agriculture s'en tire toujours aussi bien. Le Parlement a même réussi à adopter un fonds d'une valeur de 300 millions d'euros pour le soutien aux producteurs laitiers.

La France devrait également être satisfaite du montant des fonds alloués au partenariat euro-méditerannéen. La coopération financière entre l'UE et les pays du pourtour du bassin méditerranéen bénéficiera d'une enveloppe de 791 millions d'euros en engagements et 700 millions d'euros en paiements.

Les projets énergétiques ont enfin fait l'objet d'une attention particulière de la part des parlementaires. 200 millions d'euros iront à la construction du gazoduc Nabucco qui transportera le gaz naturel de la mer Caspienne vers l'UE. Le financement d'un projet industriel de captage de carbone à Florange en France a finalement été retenu par les eurodéputés.

László Surján, l'eurodéputé hongrois (PPE), rapporteur du dossier, a déclaré qu' "avec ce budget 2010, l'Union européenne se donne les moyens de renforcer la sécurité énergétique, de stimuler la création d'emplois, de soutenir la recherche et l'apprentissage professionnel et de contribuer à la lutte contre le changement climatique".


En savoir plus :

Budget de l'Union européenne - Touteleurope.fr
Communiqué de presse - Parlement européen