Derniers articles publiés

Transport aérien : la Commission facilite l'usage des téléphones portables

Actualité 08.04.2008

Les Européens pourront bientôt téléphoner ou envoyer des SMS à plus de 3000 mètres d'altitude. La Commission européenne vient d'adopter des règles visant à harmoniser les conditions techniques de lancement des services aériens de communication mobile. "Une décision réglementaire unique pour tout l'espace aérien européen était nécessaire pour que ce nouveau service puisse voir le jour", a déclaré Viviane Reding, commissaire européenne chargée de la Société de l'information.

Contexte

Lundi 7 avril, la Commission européenne a donné son feu vert pour l'utilisation des téléphones portables à bord des avions. Elle a introduit des règles visant à harmoniser les conditions techniques de lancement des services aériens de communication mobile. Les Etats membres ont maintenant six mois pour mettre en oeuvre ces textes.

Ces services permettront aux hommes d'affaires et aux consommateurs d'utiliser leur propre téléphone portable pour effectuer des appels ou envoyer et recevoir des messages sans danger tandis qu'ils survolent l'Europe. La Commission européenne estime que ce service répond à une demande des passagers, notamment ceux voyageant pour des raisons professionnelles.

"Les services de télécommunication paneuropéens, tels que la téléphonie mobile à bord, ont besoin d'une réglementation centralisée pour fonctionner dans l'ensemble de l'Europe. Une décision réglementaire unique pour tout l'espace aérien européen était nécessaire pour que ce nouveau service puisse voir le jour. Nous espérons maintenant que les opérateurs seront transparents et innovants dans leurs offres de prix", a expliqué Viviane Reding, commissaire européenne chargée de la Société de l'information.

Une innovation technique

Le téléphone mobile utilisé dans l'avion sera en réseau avec la terre via un satellite. La puissance de transmission sera maintenue à un niveau assez faible pour que les téléphones portables puissent être utilisés sans risque pour la sécurité de l'équipement de bord ou sans entraver le fonctionnement normal des réseaux mobiles terrestres. Ceci permettra de réduire les puissances nécessaires à la transmission, diminuant ainsi les possibles interférences avec les équipements de bord.

Les compagnies aériennes auront le choix de développer ces services. Un certain nombre d'entre elles envisagent déjà de proposer cette offre au cours de l'année 2008. Elles devront pour cela simplement obtenir une licence nationale, qui s'appliquera aux 27 pays de l'UE.

Certaines compagnies aériennes, dont Air France depuis fin 2007, avaient déjà mis à l'essai ce service sur quelques unes de leurs lignes européennes.

Le coût des communications mobiles à bord des avions sera établi par le fournisseur de services. Toutefois, la Commission surveillera de près le niveau et la transparence des prix facturés aux consommateurs.

Reste à savoir également si les passagers seront favorables à une telle mesure. La plupart des compagnies ont l'intention d'inviter leurs clients à donner leur avis avant de décider si le service sera proposé.

Sources

La Commission ouvre la voie à l'utilisation du téléphone portable en vol à travers l'Europe – 07/04/08 – Communiqué de presse – Commission européenne

En savoir plus

Europe des transports – l'UE en action – Touteleurope.fr
L'Europe de la société de l'information – L'UE en action – Touteleurope.fr
Règlement sur l'itinérance téléphonique – Suivi législatif – Touteleurope.fr