Derniers articles publiés

Touteleurope.fr aux Journées civiques européennes à La Rochelle

Actualité 08.09.2008

"Mobilité, dialogue et participation", tels étaient les trois mots d'ordre des Journées organisées les 4, 5 et 6 septembre derniers par le Forum civique européen. Evènement soutenu par le programme communautaire "l'Europe pour les citoyens", les Journées de La Rochelle ont permis aux intervenants d'exposer et de confronter leur point de vue avec les citoyens venus nombreux assister aux débats. Cette manifestation était organisée dans le cadre de la Présidence française de l'Union européenne, représentée pour l'occasion par la Ministre de la Santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative, Roselyne Bachelot, et le Secrétaire d'Etat aux Affaires européennes, Jean-Pierre Jouyet.

 

Plus d'une dizaine d'ateliers étaient organisés sur des thèmes tels que le dialogue civil, la mobilité ou les élections européennes. Touteleurope.fr en a profité pour réaliser plusieurs entretiens avec les participants, autour du thème de la citoyenneté européenne.

Jean-Pierre Jouyet : "La seule voie [possible] c'est de faire confiance à la société civile"

Les Journées civiques européennes s'inscrivent également dans le programme de débat public "Paroles d'Européens !" du Secrétaire d'Etat aux Affaires européennes, Jean-Pierre Jouyet. Interrogé sur la citoyenneté européenne, le Secrétaire d'Etat répond que pour lui, être citoyen européen signifie notamment "s'engager dans le débat européen". Les Journées de La Rochelle font partie, selon lui, des évènements qui peuvent contribuer à une meilleure prise de conscience par les Français de leur citoyenneté européenne.

Voir la vidéo :

(1'06'')



Ségolène Royal : "La façon dont les peuples se mobilisent va déterminer le contenu de l'Europe"

La Présidente du Conseil régional de Poitou-Charentes s'est prononcée en faveur d'une Europe plus solidaire, plus protectrice et plus écologique. Les rencontres comme celle de La Rochelle contribuent, selon elle, à déterminer le contenu de l'Europe, grâce à la mobilisation de ses citoyens. Ségolène Royal insiste à plusieurs reprises sur l'importance de l'engagement de l'Union européenne sur des sujets concrets, qui touchent à la vie quotidienne des citoyens européens. Pour elle, un tel engagement pourrait permettre de rapprocher les Français de l'Europe.

Voir la vidéo :

(3'36'')


Gérard Onesta : "Le débat européen reste encore l'addition de 27 débats nationaux"

Interrogé sur le faible taux de participation aux élections européennes, le vice-président du Parlement européen avance trois explications : la méconnaissance de ces élections par les citoyens, la complexité du fonctionnement de l'Union, et l'absence d'un véritable débat européen. Face à ce constat, le Parlement agit. Pour le scrutin de 2009, il inaugure une web-TV, lance des agoras citoyennes et relooke son site Internet. Gérard Onesta espère aussi que le traité de Lisbonne entrera en vigueur avant ces élections et que les médias nationaux s'y intéresseront de plus près. Pour lui, il est temps de "refonder" le projet européen. Il propose pour cela d'organiser un référendum transnational.

Voir la vidéo :

(5'32'')

 

 

 

Jean-Marc Roirant : "On ne peut pas laisser l'Europe aux seules mains des politiques et des institutions"

Président du Forum civique européen et organisateur des Journées civiques de La Rochelle, Jean-Marc Roirant revient sur cet évènement "inédit", dont l'objectif était de faire partager la construction européenne au plus grand nombre. Le Forum s'est engagé dans l'aventure car il considère qu'il est important d'organiser des temps d'échange et de débat sur l'Europe. A la question "pour vous c'est quoi d'être citoyen européen", Jean-Marc Roirant répond : c'est "vouloir construire une société plus harmonieuse, plus juste et plus démocratique".

Voir la vidéo :

(2'58'')


Conny Reuter : "Le projet européen doit réconcilier les citoyens avec les institutions"

Créée en 1995, la Plateforme sociale européenne est constituée de plusieurs réseaux européens et est régulièrement consultée par les institutions européennes. Pour son Président, Conny Reuter, être citoyen européen c'est d'abord une question de droits. Il insiste également sur la possibilité de mobilité au sein de l'Union, dont bénéficient les Européens. Enfin, la citoyenneté se rapporte, selon lui, à un certain nombre de valeurs communes, telles que la solidarité et la démocratie. Conny Reuter encourage l'Union à poursuivre sur la voie de l'Agenda social. Il souhaite que la politique sociale devienne une dimension transversale de toutes les politiques européennes. Plus largement, c'est un projet européen global qui fait selon lui défaut à la construction communautaire.

Voir la vidéo :

(3'30")