Derniers articles publiés

Sondage : les Européens et leur agriculture

Actualité 02.04.2007

La DG Agriculture de la Commission européenne a voulu analyser l'opinion publique européenne concernant l'agriculture et la PAC au regard des récentes évolutions.

Les Européens soutiennent leur agriculture

L'agriculture et les zones rurales occupent, aux yeux des Européens, une place décisive dans l'avenir de l'Europe. 88 % des Européens les considèrent importantes, dont 42 % "très importantes". Souvent critiquée dans les débats touchant à la répartition du budget européen, la place qu’y occupe la PAC est approuvée par 45 % des sondés.

La PAC méconnue

On notera que 54 % des répondants n'avaient jamais entendu parler de la PAC. Sur les 43% qui en avaient entendu parler, 37 % ne savaient "pas exactement ce dont il s'agit" et ils n’étaient que 9 % à affirmer "savoir exactement ce que c'est."

La France est le pays où la PAC jouit de la plus grande notoriété : 64% de répondants en ont déjà entendu parler, dont 19% "savent exactement ce que c'est". Pourtant, la France est aussi l’un des pays où les répondants se sentent "les moins bien informés"  : seulement 11 % des Français se considèrent " bien informés", sur une moyenne européenne de 14 % en Europe.

De façon générale, les répondants voudraient recevoir plus d'informations sur la PAC notamment concernant la sécurité alimentaire et la santé (50 % d'entre eux), l'environnement (30 %), et le bien-être des animaux (25 %)

Changement de perspectives

Alors que la PAC a été créée pour assurer l'autosuffisance alimentaire de l'Europe, les citoyens lui assignent de tout autres priorités. "Assurer la disponibilité des produits agricoles" est l'objectif le moins souvent cité par les sondés, qui retiennent le plus souvent, au titre des principales priorités de la politique agricole de l’Union européenne, celles de "fournir des produits sains et sans dangers", de "promouvoir le respect de l’environnement", de maintenir des prix "raisonnables pour les consommateurs" puis d’ "assurer que les animaux d’élevage soient bien traités".

En France, l'objectif le plus souvent cité est celui du respect de l'environnement. Alors que 37 % des Européens s’expriment en faveur de l’aide au maintien du niveau de vie des agriculteurs, seuls 18 % des Français relèvent cette priorité.

Les Européens en accord avec la réforme de la PAC

Le principe de la réforme de la PAC est accepté par la moitié de la population européenne (49 % pensent que c'est "une bonne chose"), 11 % seulement des sondés affirmant que c'est "une mauvaise chose". La France est ici très proche de la moyenne européenne avec 53 % de réponses favorables et seulement 8 % de personnes hostiles à la révision de la politique agricole européenne.

 

Les Européens, l'agriculture et la politique agricole commune

Cet Eurobaromètre spécial fait partie de la vague 65.4. L'enquête a été réalisée entre le 17 novembre et le 19 décembre 2006 par la TNS Opinion & social pour le compte de la DG Agriculture de la Commission européenne.
Elle a été menée auprès d'un échantillon représentatif de la population des 25 Etats membres de l'Union.