Derniers articles publiés

Sondage : les Européens et le Parlement européen

Actualité 12.03.2008

A l'occasion des 50 ans de l'institution et à un an des prochaines élections européennes, le Parlement européen publie les résultats d'une enquête Eurobaromètre spéciale. Bien qu'ils aient une idée assez vague du fonctionnement du PE, les Européens lui accordent généralement leur confiance. Les Français se distinguent par leur méconnaissance de cette institution.

Un manque de visibilité, d'information et de connaissances

Lorsqu'on leur demande s'ils ont récemment lu dans les journaux, vu sur Internet ou entendu à la radio ou à la télévision quelque chose au sujet du Parlement européen, 42 % des Européens répondent par la négative. Parmi les 27, les Français arrivent bons derniers avec 27 %. Près des trois quarts des citoyens européens s'estiment mal informés sur les activités de l'assemblée européenne (79 % des Français).

Il n'est donc pas étonnant que les questions de connaissance, portant par exemple sur la date de création du PE ou le mode d'élection des députés, enregistrent des scores médiocres, une bonne proportion des Européens avouant ne pas en avoir la moindre idée. Les Français se classent à la dernière place pour le pourcentage de réponses correctes à l'ensemble de ces questions. Ce sont les Grecs et les Irlandais qui réalisent les meilleurs scores de l'UE.

Une neutralité bienveillante

Interrogés sur l'image qu'ils ont du Parlement européen, 41 % des Européens (52 % des Français) déclarent en avoir une image neutre, 39 % (31 % des Français) une représentation positive et 15 % (14 % des Français) une vision négative. Ce dernier chiffre est plus élevé en Autriche et au Royaume Uni.

Pour autant, les personnes interrogées trouvent pour la plupart cette institution "démocratique" et "dynamique" et "efficace"… mais aussi "technocratique" (un qualificatif qui semble associé à l'ensemble des institutions européennes). Toutefois, la proportion de sondés préférant ne pas se prononcer sur ces termes indique clairement que l'image qu'ont les Européens du PE est loin d'être structurée. Au vu de ces résultats, l'expression qui caractérise le mieux l'opinion européenne à l'égard du Parlement est celle de neutralité bienveillante.  

Des attentes des citoyens

Pour les citoyens européens, le Parlement est à la fois l'institution qui a aujourd'hui le plus de pouvoir de décision au sein de l'UE (43 % le placent en tête, contre 14 pour la Commission et 10 pour le Conseil) et celle qui devrait en avoir le plus (pour 47 % des personnes interrogées).

Les Européens attendent du PE qu'il s'implique particulièrement dans la lutte contre le terrorisme (44 %), la lutte contre le réchauffement climatique (44 %) et la protection des consommateurs et de la santé publique (39 %).

Ce sondage révèle une situation paradoxale, si on le lit au regard du taux de participation aux dernières élections européennes : bien que les citoyens européens semblent nourrir une sympathie spontanée pour le PE et souhaitent qu'il joue un rôle plus important, ils se déplacent de moins en moins pour élire ses membres. Le Parlement compte sur les élections de juin 2009 pour inverser cette tendance.

Eurobaromètre Spécial 288 - vague 68.1

Cette étude a été réalisée en face-à-face par TNS Opinion & Social à la demande de la DG Communication de la Commission européenne, entre le 22 septembre et le 3 novembre 2007, auprès de 27 000 personnes dans les 27 Etats membres de l'UE.