Derniers articles publiés

Sondage : l'Europe dans 50 ans

Actualité 23.03.2007

Ce sondage réalisé par Louis Harris Interactive pour l'émission le "Talk de Paris" (France 24) et le quotidien International Herald Tribune interroge les citoyens de 6 pays (cinq pays européens plus les Etats-Unis d'Amérique), sur le devenir de l'UE, à l'occasion des cinquante ans du Traité de Rome.

Pour une large majorité de sondés, l'Union existera toujours en 2057

Les Français sont les plus nombreux à considérer que l'Union européenne existera toujours en 2057 (85%), tandis que les Anglais en sont convaincus à  62% seulement. 50 % des Américains croient en une pérennisation de l'UE dans les 50 prochaines années, mais un tiers d'entre eux sont sans opinion à ce sujet.

Les sondés pensent en majorité que l'UE ne sera pas devenue un Etat fédéral similaire aux Etats-Unis. 50 % des Français ne conçoivent pas une telle évolution, contre 39 % qui l'envisagent. L'Allemagne présente à cet égard les résultats les plus resserrés (46 % de non, 40 % de oui).  

L'Euro sera la monnaie standard pour la grande majorité des Européens interrogés (de 93 % en Espagne à 76 % en Angleterre). Les Français sont 89 % à partager cette opinion.

Quant aux frontières de l'Union, elles auront vraisemblablement évolué pour la plupart des sondés. L'entrée de la Turquie est l'hypothèse la plus envisagée (38 % des Français), suivie par une adhésion de la Russie (34 % des Français).  

Pour la grande majorité des Européens interrogés (de 71% pour les Français à 83% pour les Anglais), l'anglais sera dans cinquante ans la langue la plus parlée en Europe.

Une qualité de vie moins bonne qu'aujourd'hui ?

Seuls les Italiens et les Espagnols estiment, en majorité, que la qualité de vie dans leur pays sera meilleure dans 50 ans qu'aujourd'hui (44% et 47%). 51% des Allemands, 50% des Anglais et 47% des Français pensent pour leur part que la qualité de vie dans leur pays sera moins bonne en 2057.

Si l'hypothèse d'une guerre entre l'Europe et une autre puissance est jugée plausible par un quart à un tiers des sondés (36 % des Français), peu d'entre eux envisagent un conflit opposant deux pays européens. 37 % des Français, score le plus élevé parmi les populations interrogées, estiment qu'une guerre civile est susceptible d'avoir lieu en Europe d'ici 2057.


Sondage Louis Harris Interactive - France 24 - International Herald Tribune

Enquête réalisée en ligne par Novatris/Harris Interactive auprès d’un échantillon de 6767 adultes, dont 5714 (âgés de 16 ans et plus) en France, Allemagne, Grande Bretagne, Espagne et aux Etats-Unis, et 1053 (âgés de 18 ans et plus) en Italie, du 28 février au 12 mars 2007.