Derniers articles publiés

Sommet du G20 : accord "historique" sur un nouveau Bretton Woods

Actualité 17.11.2008

Les chefs d’Etats et de gouvernement des pays membres formant le G20 se sont réunis à Washington samedi 15 novembre, en présence notamment du secrétaire général des Nations-Unies, Ban Ki-Moon, du directeur général du FMI, Dominique Strauss-Khan, du président de la Banque Mondiale, Robert B. Zoellick, et du président de la Commission européenne, José Manuel Barroso.

Ce sommet devait permettre aux participants de s'entendre sur des mesures visant à réformer le système financier mondial. En effet, depuis septembre 2008, de nombreuses voix se sont élevées pour réclamer la réunion d'un tel sommet, dont celle du président en exercice du conseil de l'UE, Nicolas Sarkozy.

 

La volonté affichée de renforcer la régulation internationale des marchés financiers


Le sommet s'est soldé sur un texte commun, qui sous le nom de "déclaration de Washington", annonce des mesures à prendre à court terme tout en ouvrant des perspectives de changement en profondeur dans la régulation financière et économique mondiale.


Le texte dégage un certain nombre de principes communs :

Pays membres du G20 :

Afrique du Sud, Allemagne, Arabie Saoudite, Argentine, Australie, Brésil, Canada, Chine, Corée du Sud, Etats-Unis, France, Inde, Indonésie, Italie, Japon, Mexique, Royaume-Uni, Russie, Turquie. L’UE est également membre, représentée par la présidence tournante du Conseil et par la BCE.

 

  • la nécessité d’une réponse coordonnée à la crise,
  • un accord sur une nouvelle régulation des marchés,
  • l'engagement commun en faveur d'une nouvelle gouvernance économique mondiale qui prendrait mieux en compte les pays émergents,
  • le refus du protectionnisme.

 

C’est finalement sur une véritable refonte du système de Bretton Woods mis en place en 1944, que le sommet a débouché.

Des mesures concrètes


Les décisions qui viennent entériner ces ambitions sont décrites dans un plan d’action annexe à la déclaration, qui contient une première liste de six actions "immédiates". Celles-ci devront être mises en oeuvre pour le 31 mars 2009. D'autres actions sont prévues pour le "moyen terme".


En tout, ce sont 47 décisions qui ont été prises par le G20, impliquant les leviers financiers, mais aussi monétaires et budgétaires entre les mains des Etats et des institutions représentés à Washington. Certaines de ces décisions ont un contenu très concret. C'est le cas du renforcement des pouvoirs du FMI et d’autres institutions de régulation économique internationales.

 

Un sommet "historique"


L'adjectif est de Nicolas Sarkozy et de José Manuel Barroso. Le président de la Commission a souligné qu’"il y a un an, ou même six mois, un tel rendez vous n’aurait pu avoir lieu". Nicolas Sarkozy a souligné l'entente "sans faille" des européens et leur "position absolument commune".


Le 26 novembre prochain, la Commission européenne devra soumettre des propositions aux Etats membres de l'UE, qui en débattront lors du Conseil européen de décembre. Par ailleurs, Angela Merkel a tenu à ce que ces questions soient au centre du sommet franco-allemand qui se tiendra fin novembre.


Quand à Barak Obama, il n’a pas fait le déplacement jusqu’à Washington, mais le président George W. Bush a déclaré qu’il l’avait tenu régulièrement au courant des avancées du sommet et a assuré que la prochaine présidence américaine se trouvera "dans le même état d’esprit" que la précédente.

Nicolas Sarkozy a tenu à le souligner afin de montrer que les décisions prises avaient bien vocation à s’inscrire dans la durée. Un deuxième sommet est prévu en avril 2008 sur les mêmes questions.

 

Sources

Conférence de presse conjointe de Nicolas Sarkozy et José Manuel Barroso - Présidence de la République
Déclaration du sommet sur les marchés financiers et l'économie mondiale - Présidence française de l'union européenne
Pays membres du G20 - Site officiel du G20

 

 

En savoir plus

La Commission européenne annonce une récession pour 2009 - Touteleurope
Crise financière : la Commission prépare son plan de relance - Touteleurope
Le Sommet du G20 à Washington : vers une réforme du système financier mondial ? - Touteleurope