Derniers articles publiés

Session plénière de novembre : demandez le programme !

Actualité 23.11.2010

Novembre II, c'est le petit nom affublé à la seconde session plénière du Parlement européen qui s'est ouverte aujourd'hui à Strasbourg, la première ayant eu lieu le 10 novembre à Bruxelles. Mais cette fois c'est bien pendant quatre jours que les eurodéputés vont débattre et voter sur des sujets majeurs comme le budget 2011, les priorités stratégiques de la Commission européenne, la guerre des monnaies, les changements climatiques ... petit tour des sujets à ne pas manquer !

Dernière chance pour sortir de l'impasse budgétaire ?

Guerre des monnaies et bilan annuel de la BCE, préparation du Sommet de Cancùn sur les changements climatiques ou encore inondations en Irlande ... Pour découvrir le programme complet, consultez le projet définitif d'ordre du jour du Parlement européen.

Pour cette session, l'invité d'honneur du Parlement européen est le président géorgien Mikhaïl Saakachvili.

C'est l'affrontement de cette fin d'année. Alors que le Parlement européen exerce pour la toute première fois le pouvoir que lui confère le traité de Lisbonne en matière budgétaire, il n'arrive pas à trouver de compromis avec les autres institutions.

En cause, la volonté des Etats européens, fortement touchés par la crise, de réduire au maximum leur contribution alors que le Parlement, soutenu par la Commission, demandait une hausse de 6%. Si les eurodéputés ont accepté de revoir leurs ambitions à la baisse, ils continuent de demander que soit mis sur la table le débat sur les sources de financement du budget.

Le 16 novembre dernier, la réunion "de la dernière chance" à de nouveau échoué. Mais il paraît peu probable que l'Union entame l'année 2011 sans budget. La présidence belge du Conseil a annoncé aujourd'hui que la Commission présenterait prochainement un nouveau projet de budget et qu'elle espérait un vote lors du prochain Conseil européen des 16 et 17 décembre. Cela obligerait cependant le Parlement à se réunir exceptionnellement en plénière fin décembre.

Les eurodéputés profiteront donc de cette plénière de novembre pour débattre avec le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, ainsi qu'avec la présidence belge. Il étudieront également une proposition de résolution rédigée par les dirigeants des différents groupes politiques au Parlement, sur laquelle ils seront appelés à s'exprimer.

Présentation des priorités stratégiques de la Commission

Autre sujet à l'ordre du jour, intimement lié au précédent, la Commission européenne présentera mardi 23 novembre en plénière son programme de travail pour 2011.

C'est le 27 octobre dernier que l'Exécutif européen a adopté ses priorités :

  • Aider l'économie sociale de marché européenne à sortir de la crise et à s'ancrer de manière durable (cadre législatif pour la gestion des crises bancaires, propositions visant à renforcer la protection des consommateurs de services financiers et règlement sur les agences de notation, notamment, afin de mener à bien l'ambitieuse réforme de notre secteur financier l'année prochaine)

  • Relancer la croissance pour l'emploi (nouveaux mécanismes de contrainte budgétaire, propositions visant à soutenir la compétitivité des entreprises de l'UE, notamment des PME, plan européen sur l'efficacité énergétique, initiative d'entreprise sociale, initiatives législatives relatives au détachement des travailleurs et au temps de travail qui seront élaborées dans le cadre d'un étroit dialogue avec les partenaires sociaux, amélioration des systèmes de taxation des entreprises et de la TVA, notamment)

  • Poursuivre le projet pour les citoyens: droits, liberté et justice (renforcement des droits des consommateurs, cadre commun de référence pour le droit des contrats, nouvelle législation concernant la protection civile, programme d'enregistrement des voyageurs et nouvelle structure de gouvernance pour OLAF, l'office de lutte antifraude de l'UE, notamment)

  • Faire en sorte que l'Europe assume pleinement son rôle dans le monde (soutien au nouveau Service européen de l'action extérieure en projetant les objectifs de croissance pour 2020 sur la scène extérieure et en continuant à améliorer l'aide au développement de l'UE afin de cibler les pays qui en ont le plus besoin, notamment)

  • Des mesures aux résultats: tirer le meilleur parti des politiques de l'UE (proposition relative au prochain cadre financier pluriannuel, accordant une place centrale à la réglementation intelligente et étendant la période de consultation à 12 semaines, notamment)

Pour José Manuel Barroso l'objectif de cette stratégie est avant tout de garantir "une reprise durable" courant 2011 dans l'Union européenne.

Le Parlement veut interdire la publicité déguisée sur les médicaments

Renforcer l'accès à l'information pour les patient est une priorité du Parlement européen. Faire en sorte que cette information ne soit pas de la publicité déguisée en est une autre.

La directive de 2001 instituant un code communautaire relatif aux médicaments à usage humain interdit la publicité directe auprès du public pour les médicaments délivrés uniquement sur prescription médicale.

Pour nombre de députés européens de l'opposition, les propositions de révision de cette directive formulées par la Commission ouvrent, comme l'explique Gille Pargneaux (France/ S&D) "la porte à la promotion directe par les firmes pharmaceutiques, ce qui est un non-sens en termes de réponse aux besoins réels des patients".

De nombreux amendements ont été déposés, pour la plupart adoptés en commission Santé et Envrionnement, le rapport de Christofer Fjellner sera soumis au vote mercredi 24 novembre.

And the winner is ...

En 2009, c'est le film français Welcome (Philippe Lioret ) qui a été récompensé. L'année précédente le prix allait aux Frères Dardenne pour Le silence de Lorna (Belgique)

Mercredi 24 novembre à 11h45, le président du Parlement Jerzy Buzek annoncera le lauréat du Prix Lux 2010. Créé en 2007, ce prix dont le nom signifie 'Lumière', vise à soutenir le cinéma européen.

Il récompense chaque année une oeuvre illustrant particulièrement bien l'universalité des valeurs européennes, la diversité culturelle et le processus de construction continentale. Ce Prix qui prend la forme d'une aide en nature -estimée à environ 87.000 euros- vise à dépasser les frontières linguistiques en soutenant la distribution du film dans toute l'Union européenne par le soutien au sous-titrage dans les 23 langues officielles de l'UE et l'adaptation de la version originale pour les personnes atteintes d'un handicap visuel et auditif.

Les dix films en compétition cette année sont :

  • Akadimia Platonos (L'académie de Platon) par Filippos Tsitos, Grèce, Allemagne
  • Bibliothèque Pascal par Szabolcs Hajdu, Hongrie, Allemagne, Royaume-Uni, Roumanie
  • Die Fremde (Nous partons) par Aladag Feo, Allemagne
    Illégal par Olivier Masset Depasse, Belgique
  • Indigène d'Eurasie (Eastern Drift) par Bartas Sharunas, Lituanie, France, Royaume-Uni
  • Io sono l'amore (I Am Love) de Luca Guadagnino, Italie
  • La Bocca del Lupo (La gueule du loup) de Pietro Marcello, Italie
  • Lourdes par Jessica Hausner, Autriche, France, Allemagne
  • Medalia de onoare (Médaille d'honneur), par Calin Netzer Peter, Allemagne, Roumanie
  • R par Tobias Lindholm et Michael Noer, Danemark

 

En savoir plus

Ordre du jour de la session plénière - Parlement européen