Derniers articles publiés

Sécurité routière : l'UE en action

Actualité 12.07.2006

Réduire de moitié le nombre de victimes de la route dans l'Union européenne (UE) d'ici 2010, tel est l'objectif de la Commission européenne qui a lancé un vaste programme en matière de sécurité routière en 2003.

Les statistiques restent très préoccupantes : on dénombre chaque année 40 000 victimes sur les routes européennes. Les accidents de voiture constituent la première cause de mortalité chez les enfants, les adolescents et les jeunes adultes. Le coût, direct ou indirect, a été évalué à 160 milliards d'euros, soit 2 % du PNB de l'UE.


Le programme d'action de la Commission européenne

Partant du constat selon lequel tous les États membres sont confrontés aux mêmes problèmes de sécurité routière, la Commission européenne a lancé un programme d'action (2003-2010) qui prévoit un large catalogue de mesures destinées à améliorer la sécurité routière.

Les principales actions visent à fixer des limitations de vitesse, déterminer un taux d'alcoolémie maximal pour les conducteurs, améliorer le comportement des usagers de la route et la sécurité des véhicules. Le programme de la Commission vise également à encourager l'amélioration des infrastructures routières. A partir de cet été, l’usage de la ceinture de sécurité est obligatoire pour l’ensemble des passagers - y compris ceux assis à l’arrière - dans tous les Etats membres.  Les jeunes enfants doivent quant à eux être attachés avec un système approprié.


Un nouveau permis de conduire européen pour 2012

Actuellement, les permis de conduire délivrés dans l'UE sont mutuellement reconnus dans les Etats membres mais il n'existe pas encore de document uniforme. Pour améliorer les conditions de circulation dans l’UE et harmoniser les standards, un permis de conduire européen sera prochainement mis en circulation. Son instauration sera progressive. Les permis actuels cesseront définitivement d'être délivrés à compter de 2012, date limite à laquelle la nouvelle législation s'appliquera. Les détenteurs des vieux documents auront jusqu'en 2032 pour changer leur permis.

Les différentes catégories seront plus compréhensibles et le "tourisme au permis de conduire" ne sera plus possible pour les conducteurs interdits de conduite dans un pays membre de l’UE.
En mars 2006, les ministres européens des transports se sont mis d'accord sur ce modèle unique, qui se présentera sous un format de carte de crédit et remplacera les différents modèles (plus de 110) actuellement en circulation. Sa validité a été fixée à une durée de dix ans. Le Parlement européen devrait approuver le permis de conduire européen cette année.


Une charte européenne de la sécurité routière pour mobiliser tous les acteurs

En instaurant une charte européenne de la sécurité routière, la Commission européenne souhaite mobiliser l'ensemble des parties concernées, à savoir entreprises de transport, constructeurs de véhicules, équipementiers, sociétés d'assurances, exploitants d'infrastructures, collectivités locales et régionales.

Il s'agit d'une invitation de la Commission à entreprendre des actions concrètes, à en évaluer les résultats et à mettre l’accent sur la nécessité de réduire le nombre des victimes d’accidents de la route. Chaque signataire de la charte doit prendre des engagements spécifiques qui seront rendus publics. Leur respect fera objet d'un suivi.

Grâce à cette charte, la société civile devrait être davantage intégrée dans les efforts de la Commission européenne en vue d'atteindre l'objectif communautaire d'une réduction de moitié du nombre de tués sur les routes d'ici à 2010.

 

En savoir plus

Europa - Permis de conduire européen, Commission européenne
La route plus sûre pour les vacances, Parlement européen
Europa - La Charte européenne de sécurité routière, Commission européenne