Derniers articles publiés

Revue de presse : Vers la signature par l'Eurogroupe du plan d'aide vital pour la Grèce

Revue de presse 20.02.2012

Tous les yeux sont tournés vers la Grèce, alors qu'aujourd'hui devrait être signé l'accord entérinant le versement de la seconde tranche du plan d'aide à la Grèce. S'élevant à 130 milliards d'euros, cette aide permettra à Athènes d'éviter de se retrouver en situation de défaut de paiement le 20 mars prochain, avec l'arrivée à échéance d'une dette de 14 milliards d'euros.

Les modalités quant au versement de cette aide ne sont cependant pas encore totalement définies. Pour Jean-Claude Juncker, président de l'Eurogroupe, il serait "sage, judicieux et recommandable qu'on se mette d'accord sur les contours" de ce programme aujourd'hui, nous rapporte l'AFP.

Les ministres des Finances de la zone euro doivent s'entendre sur de nouvelles mesures techniques pour ramener autant que possible la dette grecque vers un objectif de 120 % du PIB à l'horizon 2020. Actuellement, les projections placent la barre plus haut, à 129 %, selon Les Echos.

Environ 3 000 personnes ont manifesté hier à Athènes, en réaction aux mesures de rigueur adoptées par le gouvernement de coalition réunissant la droite (Nouvelle-Démocratie) et les socialistes (Pasok). Finalisées sous la pression de ses partenaires européens et de la Troïka, ces mesures portent sur une diminution de 22 % du salaire minimum (contre 740 euros actuellement), ainsi que sur une baisse des pensions de retraite. 325 millions d'euros d'économies supplémentaires devraient être réalisées, explique La Tribune. Selon un sondage, 73 % des Grecs demeurent cependant favorables à un maintien dans la zone euro, même si seulement 49 % d'entre eux estiment que le pays y parviendra dans les deux années à venir.

Mais certains partenaires d'Athènes demeurent méfiants quant à la bonne volonté du monde politique grec. Ainsi, il a été exigé qu'une partie des mesures prises par la Grèce soient appliquées avant le déboursement du premier versement européen, tandis qu'une autre partie des 130 milliards d'aide pourrait être bloquée sur un compte pour garantir le remboursement de la dette, cette dernière mesure ayant été réclamée par la France et l'Allemagne [RTBF].

Ces conditions font écho aux déclarations de la commissaire européenne à la Justice Viviane Reding. Pour cette dernière, "La Grèce devrait arrêter de chercher des boucs émissaires à l'étranger pour expliquer ses propres problèmes et devrait travailler davantage pour se sortir de sa situation économique désastreuse", d'après Le Figaro.

 

Les autres titres de la presse en ligne

Commerce extérieur

La reprise américaine entrainera l’Europe si nous faisons le pari de la confiance [Le Monde]

 Emploi, affaires sociales

Un millier de citoyens UE expulsés car ils profitaient de la sécurité sociale [RTBF]

 

Etats membres

Eurostar Bruxelles-Londres: comment décourager illégaux et fraudeurs? [RTBF]

Euro, économie

Les Etats-Unis prêts à aider la Grèce, via le FMI [La Tribune]

 

Marché unique, entreprises

La radio numérique s'impose en Europe [Les Echos]

 

Relations extérieures

Nucléaire - L'Iran coupe le pétrole à Londres et Paris [Le Point]

 

A lire sur

 


L'Europe de la semaine (20/02 - 26/02/2012) : le plan grec enfin validé ?  

 

 

 

Ailleurs en Europe

Presse anglophone

 Greek ministers work against clock to implement severe budget cuts [The Guardian]

 

Presse germanophone

"Ich bin kein Supermann" [Der Spiegel]

Presse espagnole

La peseta ayuda a empresarios de Cuenca a sortear la crisis del euro      [Lavanguardia]


Presse italienne

 Bce: carburanti e alimentaririncaro medio dal 5,4 al 9,6% [La Repubblica]