Derniers articles publiés

Revue de presse : Un pacte budgétaire insuffisant selon la banque centrale allemande

Revue de presse 02.02.2012

Le traité adopté lundi à Bruxelles par les Etats membres de l'Union européenne, à l'exception du Royaume-Uni et de la République tchèque, vise à introduire une discipline budgétaire accrue. Mais à peine adopté, ce traité fait l'objet de critiques, notamment de la part de l'Allemagne, qui le juge trop laxiste.

Pour Jens Weidmann, président de la Bundesbank et membre du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne, "Il est clair que la première pierre d'une véritable union budgétaire, dans laquelle la souveraineté nationale serait confiée au niveau européen, n'a pas été posée avec le pacte budgétaire". Ce dernier déplore des "assouplissements lors des négociations sur le pacte budgétaire, comme souvent déjà au cours du passé", avant d'ajouter que "les critères pour les règles budgétaires nationales laissent encore une large marge de manœuvre, et au niveau européen il ne sera pas contrôlé si elles sont effectivement respectées", nous rapporte le quotidien Les Echos. Il a encore souligné que "La majorité des Etats membres ne sont évidemment pas préparés à renoncer à leur souveraineté nationale sur les politiques budgétaires".

Du côté français, le socialiste François Hollande, candidat à la présidentielle, a réaffirmé hier sa volonté de renégocier le traité budgétaire européen, provoquant les critiques du gouvernement. Pour M. Hollande, "s'il n'y a pas une dimension de croissance, de soutien de l'activité et de l'emploi et une coordination efficace des politiques économiques, nous ne pouvons pas en l'état reprendre ce traité", nous explique
l'AFP.

A peine adopté, le traité pourrait être complété par de nouvelles mesures sur la croissance. Le nouveau secrétaire d'Etat allemand aux Affaires européennes, Michael Link a en effet annoncé qu'"Il y aura encore quelques décisions complémentaires lors du prochain Conseil européen des 1er et 2 mars, lorsque le traité sera signé"[AFP].

Les députés européens doutent quant à eux de l'utilité de ce nouveau traité. Réunis hier et aujourd'hui à Bruxelles pour une "mini" session plénière, ils demandent que d'ici à cinq ans ce traité soit pleinement intégré au droit européen, ce qui permettrait aux députés de gagner en influence, d'après Euractiv.

Les autres titres de la presse en ligne

Agriculture, pêche

Le Comité des Régions présente un rapport sur l'avenir de la PAC [EurActiv.fr]

 

Commerce extérieur

Merkel vante l'euro en Chine [AFP]

 

Concurrence

Le veto de Bruxelles est une "douche froide pour l'Europe", selon Dominique Cerutti [La Tribune]

 

Emploi, affaires sociales

En légère baisse, le chômage des jeunes est de 22,1% dans l'UE [EurActiv.fr]

 

Energie, environnement

Biocarburants : les objectifs de l'UE vont coûter 10 à 18 mds EUR/an [AFP]

 

Etats membres

Plusieurs interpellations à Londres après la découverte d'un projet d'attentat [AFP]

 

Euro, économie

Le jour où l’Europe a menacé la Grèce du coup de grâce [Libération]

 

Marché unique, entreprises

2012, année à risque pour l’aérien en Europe [Le Figaro]

 

Recherche, sciences

Galileo : OHB dame une nouvelle fois le pion à EADS Astrium [Les Echos]

 

Relations extérieures

L'AIEA se veut positive sur sa visite en Iran, mais beaucoup reste à faire [AFP]

 

Société

Comment la pauvreté a rattrapé les classes moyennes [Presseurop]

 

Ailleurs en Europe

Presse anglophone

Fiscal treaty stirs political disputes in EU countries [EUobserver]

 
Presse germanophone

Der Druck auf Papandreou wächst [FAZ]

 

Presse espagnole

 Londres teme un bloqueo económico de Argentina a las Malvinas [La Vanguardia]

 

Presse italienne

 New York-Francoforte, l'Ue dice no alla fusione in Borsa: troppi derivati [Corriere della Sera]