Derniers articles publiés

Revue de presse : Suspense en Italie, inquiétudes en Slovénie, et permis de construire sur la Lune

Revue de presse 19.04.2013

Franco Marini, Romano Prodi… et les autresVoilà un point sur lequel le Parti Démocrate de Pier Luigi Bersani et le Popolo della Libertà (PdL) de Silvio Berlusconi s'étaient mis d'accord… mais leur candidat n'a pas franchi le cap. Aspirant à succéder au président Napolitano, l'ex-sénateur Franco Marini n'a pas remporté la bataille hier, au Parlement. Il devait être plébiscité par plus des 2/3 des grands électeurs (parlementaires et représentants des régions), dans le cadre de l'un des deux tours de scrutin qui s'est tenu jeudi au Palazzo Montecitorio. Obtenant 521 voix, Marini devait recueillir 672 voix pour être élu [Les Echos].


Le candidat soutenu par le PD et le PdL a été talonné par le candidat officiel du MoVimento 5 Stelle de Beppe Grillo. Ayant remporté les suffrages du M5S et du parti Gauche écologie liberté, allié de Pier Luigi Bersani, Stefano Rodota (240 voix) pourrait bien être élu président de la République italienne aujourd'hui [La Croix]. Mais le Parti Démocrate n'a pas dit son dernier mot et a vivement accueilli hier soir la candidature de l'ancien Premier ministre Romano Prodi. Rival de Berlusconi dans les années 2000, Prodi pourrait bénéficier de son image plutôt positive chez les élus centristes et sociaux-démocrates pour remporter le scrutin cet après-midi [La Repubblica]. Après trois tours de scrutin où une majorité des 2/3 des bulletins devait se prononcer, le quatrième tour marquera probablement le dénouement de cette élection rocambolesque et disputée. Lors de ce dernier tour de scrutin, le Parti Démocrate, avec ses alliés de gauche, pourra élire seul son favori, puisque seule la majorité simple est requise.


Borut Pahor : "Il n'y a aucune raison que nous ne nous en sortions pas seuls"

Le débat sur le sauvetage de la Slovénie divise au sein même de la classe politique du petit pays des Balkans. Face aux récentes interrogations sur la solidité de son économie et sa capacité à faire face à la crise, le président slovène a tenu à rassurer les observateurs. Dans une interview accordée au Figaro, Borut Pahor estime que son pays est dans une "situation difficile", mais pas insurmontable. Selon lui, la Slovénie peut s'en sortir seule, en lançant un programme de privatisations pour "sortir de la pénurie de crédit". La privatisation d'une des trois grandes banques nationales est fortement probable. Le président souhaite également rétablir la vérité sur la dette de son pays, qui équivaut "seulement" à 60% de son PIB, ainsi que sur la taille du secteur bancaire slovène, qui représente 130% du PIB, contre près de 800% pour Chypre.

Pourtant, dans le même temps, La Tribune affirme que le gouvernement de Ljubljana recherche désespérément des financements étrangers. Selon le "ministère des Finances" français, la Slovénie a "fait appel à plusieurs banques internationales dont BNP Paribas [et] Deutsche Bank", afin d'obtenir des conseils pour émettre des titres de dette sur les marchés financiers étrangers. Le journal en ligne rappelle que le pays est en tête de la liste "noire" des prochains pays de la zone euro qui devraient faire appel à une aide internationale.


L'Agence spatiale européenne "imprime" une maison sur la Lune

L'Agence spatiale européenne (ESA) vise la Lune. Plus de quarante ans après que l'astronaute américain Neil Armstrong a foulé le sol lunaire, c'est un nouveau "petit pas pour l'homme" mais une véritable révolution industrielle que l'ESA s'apprête à réaliser. L'agence mène actuellement des recherches sur la construction d'une base lunaire, un observatoire de premier choix pour les météorologues et astrophysiciens. Le concept est sans précédent : ni béton, ni bois, ni brique ou autre matériau usuel de construction, le projet prévoyant de bâtir l'installation à partir des matières premières disponibles sur la Lune, avec une imprimante 3D pour outil. "Le fonctionnement de l’imprimante 3D est extrêmement simple. C’est une machine qui superpose des couches de sable, des couches très fines, de 5 millimètres d‘épaisseur, et pulvérise un spray fixant qui ressemble à de l’eau salée. L’imprimante cimente le sable exactement selon des formes prédéfinies pour reproduire chaque partie de l’objet final" [Euronews].

En collaboration avec l'agence d'architecture et de design britannique Foster+Partners, l'Agence spatiale européenne a mis au point une base lunaire habitable par quatre personnes et capable de les protéger des météorites et rayons gamma présents dans l'espace. Par mesure d'économie, l'imprimante 3D géante "D-Shape" fabriquera l'installation à partir de sable lunaire. Un nouveau mode de conception qui "offre un moyen potentiel pour faciliter la colonisation lunaire, en réduisant la logistique sur Terre", explique Scott Hovland, responsable des vols habités à l'ESA. Avec une vitesse de production actuelle de 2 mètres par heure, les imprimantes 3D devraient bientôt accélérer la cadence avec un rythme de "3,5 mètres de l'heure, achevant un bâtiment en une semaine", espère Enrico Dini, inventeur de la D-Shape. De son côté, la NASA se lance dans un projet similaire [Le Parisien].

A lire sur

David Bearfield : "Les concours européens sont toujours très attractifs"

Les autres titres de la presse en ligne

Budget

Budget 2014-2020: le Parlement européen joue la montre [Libération]

Culture

Bruxelles, capitale artistique chic et pas chère [Presseurop]

Elargissement

Le Parlement européen favorable à l’adhésion de la Croatie malgré des critiques des Slovènes [Euronews]

Emploi, affaires sociales

Le Smic est-il vraiment la cause du chômage en Europe? [L'Express]

Energie, environnement

À Londres, le gras va faire beaucoup de jus [Libération]

Etats membres

Le Bundestag s’oppose à un quota obligatoire de femmes aux postes clés des entreprises [Euronews]

Euro, économie

Lisbonne valide un nouveau plan de coupes budgétaires [Euractiv]

Fiscalité

Fin du secret bancaire: Lagarde favorable [Le Figaro/AFP]

Institutions

Fonds social européen : le Parlement européen claque la porte [Euractiv]

Libertés, sécurité, justice

Libéralisation du rail : la France rappelée à l'ordre [Libération/AFP]

Recherche, sciences

Un projet spatial étonnant: une base lunaire habitable construite par une imprimante 3D [Euronews]

Relations extérieures

Chine : « L’Europe doit empêcher la disparition du peuple ouïgour » [Rue89]

Schengen

Les migrants irréguliers n'entrent plus dans l'Union européenne [Le Point/AFP]

Société

« En Hongrie, on emprisonne les SDF » [Humanité]

Sport

Istanbul peut-elle vraiment organiser les Jeux olympiques? [Slate]

Ailleurs en Europe

Presse anglophone

Bundestag backs Cyprus aid and Irish loan extensions [The Irish Times]


Presse italienne

Centrali nucleari, Greenpeace: "Reattori in Slovenia e Svizzera pericolosi per l’Italia" [Il Fatto quotidiano]


Presse francophone

La Suisse au FMI et au G20 pour évoquer les paradis fiscaux [Le Matin]