Derniers articles publiés

Revue de presse : Situation économique en Slovénie, négociation sur le secret bancaire en Autriche et dénonciation des effets de l'austérité sur la pauvreté

Revue de presse 10.04.2013

La Slovénie se défend de devoir recourir à l'aide financière internationale

"La Slovénie ne sera pas la prochaine Chypre. C'est le message qu'ont martelé mardi la Premier ministre slovène et le patron de la Commission européenne alors que les marchés financiers sont braqués sur le petit pays alpin" rapporte ce matin Le Figaro qui revient sur la visite à Bruxelles d'Alenka Bratusek, nommée il y a trois semaines à la tête du gouvernement slovène après qu'un scandale politique ait fait tomber son prédécesseur.


"Ancienne élève modèle de la zone euro, la Slovénie est tombée en récession en 2012 et doit assainir un secteur financier gangrené par une montagne de mauvaises créances, faisant craindre que le pays, après Chypre, n'ait recours à l'aide internationale", expliquent Les Echos. Le site rapporte que les banques mondiales et les marchés financiers seraient favorables à une aide internationale "de précaution" du Mécanisme européen de stabilité (MES), qui "pourrait permettre d'assurer un accès plus serein au marché obligataire" [Les Echos].

Mais la Slovénie s'interdit pour le moment d'y penser, tout comme l'OCDE qui dans un rapport publié hier considère que si "rétablir un secteur bancaire [viable] est la priorité la plus urgente" pour le pays [Le Monde], la situation économique et financière de la Slovénie ne nécessite pas une aide financière extérieure urgente [Le Figaro]. L'organisation internationale lui adresse cependant une série de recommandations parmi lesquelles la privatisation des banques publiques [Le Monde]. A l'issue de son entrevue avec Alenka Bratusek, José Manuel Barroso a jugé que le plan proposé par le gouvernement slovène devrait permettre un redressement de l'économie [Le Figaro].


Secret bancaire : l'Autriche prête à céder

La récente 'Affaire Cahuzac' en France a relancé en Europe le débat sur le secret bancaire. "Et patatras : après la Belgique, le Luxembourg lâche aussi [les banques]. Dimanche, le grand-duché s’est déclaré prêt à transmettre des informations concernant les comptes bancaires de résidents européens sur son sol, à la suite de demandes judiciaires" rapportait ainsi hier le quotidien Libération, précisant que cette position luxembourgeoise avait déclenché la colère de l'Autriche qui fait du secret bancaire un "sacro-saint" intouchable, puisque inscrit dans la constitution.

Mais "la pression (…) contre les oasis fiscales à l'intérieur de l'UE" [Le Figaro] a fini par faire céder les barrières autrichiennes. "Nous allons mener les discussions en commun avec le Luxembourg. Oui, nous négocions", a ainsi déclaré hier le chancelier autrichien, Werner Faymann, qui a réaffirmé l'engagement de son pays dans la lutte contre la fraude. "Nous ne sommes pas un paradis fiscal", a-t-il ainsi déclaré [Le Monde].

Une directive européenne entrée en vigueur début 2013 prévoit que les Etats membres ne peuvent plus refuser de transmettre des informations au seul motif que ces informations sont détenues par une banque ou un autre établissement financier. A partir de janvier 2015, l'Europe compte imposer un échange automatique d'informations sur cinq catégories de revenus et de capitaux, à condition toutefois que tous les Etats membres soient d'accord [Le Monde]. Mais à quelques mois des élections législatives, qui auront lieu en septembre, le débat sur le secret bancaire est plus que sensible en Autriche. En parallèle, cinq Etats membres (La France, l'Allemagne, la Grande-Bretagne, l'Espagne et l'Italie) ont demandé la mise en place d'un 'Fatca' européen, à l'image de la loi américaine sur la fiscalité. "Pierre Moscovici et ses homologues allemand, britannique, italien et espagnol veulent porter l'affaire, dès la fin de la semaine devant leurs collègues de l'UE à Dublin" à l'occasion de l'ECOFIN, rapporte Le Figaro.


Austérité : Médecins du monde et l'Unicef tirent la sonnette d'alarme

Austérité et bonne santé ne font guère bon ménage. C'est le constat alarmant que dressent à la fois l'ONG Médecins du monde et l'Association Humanitaire pour la survie et la protection des enfants du monde (Unicef). Dans son rapport publié mardi 9 avril, Médecins du monde met en cause les politiques d'austérité pesant sur les budgets sociaux dans l'exclusion des populations les plus pauvres de l'accès aux soins. L'ONG souligne l'accroissement du phénomène. En 2012, 20% des personnes soignées par Médecins du monde étaient privées de toute prestation sociale de santé (62% en Espagne). Autre fait marquant, "l'augmentation des patients européens pauvres dans les consultations", observée par Nathalie Simonot, membre de la direction du réseau international de l'ONG [Le Monde].

Parmi les catégories les plus vulnérables, les enfants. Dans son rapport annuel rendu public mercredi 10 avril, l'Unicef liste les conséquences des mesures de rigueur sur la population infantile. "La facture est présentée aux enfants maintenant", déplore Chris de Neubourg, directeur du centre de recherche politique et sociale de l'Unicef [Le Monde]. Evaluant le taux de réussite scolaire, celui de natalité des adolescentes, le niveau d'obésité des enfants ou encore leur consommation de tabac, le rapport épingle certains Etats européens : sur 29 cas étudiés, la France se retrouve à la 13e place du classement, l'Italie à la 22e, la Grèce à la 25e et la Roumanie se retrouve en queue du classement [Rapport Unicef].

A lire sur

 

Logo Toute l'Europe


Le Portugal et l'Espagne toujours plongés dans la crise
La BEI s'engage pour améliorer la sécurité du tunnel de Fréjus
L'Europe de la semaine du 8 au 14 avril : visite de Vladimir Poutine, anniversaire de l'ICE, G8 Affaires étrangères, élection croate...

Les autres titres de la presse en ligne

Agriculture, pêche

Politique agricole commune : à vos positions, prêts, négociez ! [Euractiv]

Concurrence

Hydroélectricité : des parlementaires envisagent de repousser la libéralisation [Euractiv]

Consommation

Portugal: le rétro, une industrie qui ne connaît plus la crise [L'Express]

Décès de Margaret Thatcher

L’imposant héritage de la Dame de fer [Presseurop]
Quand le rock adorait détester Thatcher [Libération]

Emploi, affaires sociales

Pas d‘école au Danemark à cause d’un conflit social [Euronews]

Etats membres

Berlusconi et Bersani discutent du nom du nouveau président italien [Le Monde/Reuters]

Euro, économie

Madrid veut un objectif de déficit "raisonnable et sensé" [Le Monde/AFP]
Le Portugal veut une bouffée d’oxygène financière [Euronews]
Après Chypre, la Slovénie inquiète l'Europe [Le Figaro]
Slovénie: le lobby bancaire favorable à une aide européenne de précaution [Les Echos]
Les créances douteuses minent la Slovénie [Le Figaro]
La nouvelle première ministre slovène dément les spéculations de renflouement [Euractiv.en]
Peer Steinbrück : "L'Allemagne doit renforcer son pouvoir d'achat pour aider ses partenaires" [Le Monde]
Surprise : les Allemands aiment à nouveau l'euro [Latribune.fr]
Chypre, la houlette russe [Libération]
Les Chypriotes sont-ils plus riches que les Allemands ? [Latribune.fr]
Les prix grecs baissent pour la première fois depuis 1968 [Les Echos]

Fiscalité

Affaire Cahuzac : le directeur de la banque Reyl entendu à sa demande par le parquet [Le Monde/AFP]
OffshoreLeaks : M. Cazeneuve demande à la presse de remettre les fichiers à la justice [Le Monde]
L'Autriche va négocier la levée du secret bancaire [Le Monde/AFP]
Rumeur de compte étranger : démarche de Fabius vis-à-vis de la Suisse [Le Monde]
Pression des Européens sur la CE contre les paradis fiscaux [L'Express]

Santé publique

Médecins du monde déplore la précarisation croissante en Europe [Le Monde/AFP]
Les politiques d'austérité pénalisent les enfants [Le Monde/AFP]

Société

Les bobards des tabloïds ne sont pas un mythe [Presseurop]

Société de l'information

La direction du "Spiegel", confronté à la chute de ses ventes, est sur la sellette [Le Monde]

Ailleurs en Europe


Presse francophone

"L'économie du tourisme n'intéresse pas Bruxelles" [lalibre]
Débats salés autour de l'aspartame [lalibre]
 Des concurrents accusent Google: 'Android est un cheval de Troie' [Le Vif]
Pénurie d'autruche dans nos assiettes [lavenir]
206.200€: c'est le patrimoine net d'un ménage belge [7sur7]
44% des richesses à 10% des Belges [Le Soir]
Comenius ou les vertus de l'échange [lavenir]
Le candidat sud-coréen à l'OMC s'inquiète des négociations UE-Etats-Unis [RTL]
 La gouvernance économique conduit à des violations des droits en Europe [RTBF]
Union européenne: accord sur des règles de transparence pour les industries extractives [RTL]
CH/USA: le Parlement peut se prononcer sur l'accord FATCA [Romandie]