Derniers articles publiés

Revue de presse : Réunion de l'Eurogroupe, changements chez EADS, le cinéma européen menacé ?

Revue de presse 03.12.2012

Grèce, Chypre et supervision bancaire à l'agenda européen

Une nouvelle réunion de l'Eurogroupe se tiendra cet après-midi, avec pour principal sujet d'attention le rachat par la Grèce d'une partie de sa dette. Conformément à l'accord entériné dans la nuit du 27 au 28 novembre par l'UE et le FMI, Athènes a dévoilé ce matin les modalités de son plan, qui vise à remplacer d'anciennes obligations d'Etat contractées à des taux d'intérêts élevés, par de nouvelles à des taux plus faibles [Les Echos].

L'Etat financera ainsi cet échange "à hauteur de 10 milliards d'euros et offrira au 'maximum' à ses créanciers privés 32,2 % à 40,1 % de la valeur faciale des obligations qui seront rachetées" [Le Point]. L'opération doit permettre de réduire la dette d'un montant équivalent à 11% du PIB, soit 20 milliards d'euros environ [Le Nouvel Observateur]. Par la suite, précise 20 minutes, les ministres "prévoient également une discussion sur le sauvetage de Chypre", puis l'ensemble des ministres des Finances de l'UE tentera demain "d'avancer sur deux sujets liés au secteur bancaire : la mise en place d'un superviseur unique en zone euro confiée à la Banque centrale européenne et le cadre réglementaire Bâle III", dont l'entrée en vigueur à compter du 1er janvier 2013 semble compromise."

 

Changement imminent chez EADS

Il y a près de deux mois, l'échec du projet de fusion avec le Britannique BAE Systems a révélé la fragilité de la cohabitation franco-allemande au sein du premier groupe européen d'aérospatiale et de défense. L'Allemagne souhaitant une participation directe et égale à celle de la France, la structure d'EADS devrait connaître d'importantes modifications y entraînant de fait une montée en puissance des Etats [Le Nouvel Observateur]. Pour l'agence Reuters, la France et l'Allemagne "semblent très proches d'un accord sur une nouvelle structure actionnariale". Celle-ci limiterait "les participations des Etats dans EADS à moins de 30%, donnant à la France et à l'Allemagne 12% des actions avec droits de vote chacune, l'Espagne ayant 4%, au sein d'un noyau dur d'actionnaires".

Les discussions auraient également porté "sur la répartition des sièges au comité exécutif" : deux pour la France et l'Allemagne, un pour l'Espagne. "Selon les experts, cette réorganisation apportera une bouffée d'air frais à EADS en abolissant un pacte d'actionnaires complexe établi entre la France, Lagardère et Daimler, dans lequel il n'était pas toujours aisé de discerner qui tirait les ficelles", précise Le Nouvel Observateur. Les grandes lignes de cette restructuration devraient présentées aujourd'hui lors d'une réunion d'investisseurs à Londres.

 

Cinéma : "Amour" meilleur film européen, la Commission s'attaque aux aides

Organisée samedi à La Valette (Malte), la 25e cérémonie de remise des prix du cinéma européen a désigné le film "Amour", de l'Autrichien Michael Haneke, meilleur film européen de l'année. Son réalisateur a reçu le prix du meilleur metteur en scène, tandis que les deux protagonistes du film Jean-Louis Trintignant et Emmanuelle Riva, ont été récompensés dans les catégories meilleur acteur et meilleure actrice [Le Nouvel Observateur].

Parallèlement, Le Figaro fait état d'une déclaration de "guerre (…) entre Bruxelles et le cinéma européen". La Commission souhaite en effet revenir sur le "principe de territorialité", qui impose à une production cinématographique ou audiovisuelle de se dérouler majoritairement dans le pays qui lui accorde des subventions. En France par exemple, 80 % du budget d'un film doivent être dépensés sur le territoire en échange de la plupart des aides accordées. Pour la fédération des professionnels du cinéma EuroCinéma, cette réforme "conduirait les maisons de production à faire du shopping de subventions à travers toute l'Europe !".

 

Les autres titres de la presse en ligne  

Construction européenne

2018 : la fédération de la zone euro voit le jour [Libération]

 

Culture

Les aides au cinéma menacées par l'Europe [Le Figaro]

 

Défense

EADS confirme des discussions sur son actionnariat [Reuters]

 

Energie, environnement

Stockage CO2 : décision le 20 décembre [Le Figaro]

 

Etats membres

Grèce : le « trésor suisse » de la famille Papandréou [Les Echos]

 

Euro, économie

La Grèce lance l'opération de rachat d'une partie de sa dette [Le Point]
La Grèce dévoile son plan de rachat de dette de E10 mds [Les Echos]

 

Marché unique, entreprises

POLOGNE • Auchan à l'assaut de l'Europe centrale et de l'Est [Courrier International]

 

Recherche, sciences

Soyouz lance un satellite militaire européen d'observation de la Terre [TF1]

 

Relations extérieures

L'UE exhorte Israël à annuler ses projets de colonies [Le Point]

 

Transports

Le sommet franco-italien sifflera-t-il le vrai départ de la liaison Lyon-Turin ? [La Tribune]

 

Ailleurs en Europe

Presse anglophone

 Merkel strategy holds firm against criticism within ruling party [Irish Times]


Presse germanophone

 Budgetstreit Etat-Gipfel in Brüssel steht vor dem Sche [Die Zeit]
 

Presse espagnole

 El Eurogrupo dará hoy luz verde a los 37.000 millones para la banca española [El Mundo]


Presse italienne

 Ministri Ue a Bruxelles, vigili su diritto autore [ANSA]

Presse francophone

 Le Kosovo veut une enquête contre Carla del Ponte [La Tribune de Genève]