Derniers articles publiés

Revue de presse : Remise en cause de la politique d'austérité budgétaire, et Viktor Orbán dans le viseur de la Commission européenne et du Parlement européen

Revue de presse 18.04.2013

Les effets "bénéfiques" de l'austérité budgétaire de plus en plus critiqués

Le dilemme austérité-relance s'inverserait-il ? En tout cas, les langues se délient. Aux Etats-Unis, une étude datant de 2010, qui établissait un lien direct entre hausse de la dette et récession économique, serait en réalité truffée d'erreurs de calcul.

Ces résultats, obtenus par deux universitaires de la prestigieuse faculté de Harvard, étaient depuis plusieurs années considérés comme des références scientifiques solides pour justifier les politiques d'austérité budgétaire en Europe. Ces chercheurs considéraient qu'un pays ayant une dette publique supérieure à 90% de son PIB avait de fortes chances de ne pas se diriger vers un chemin de croissance, même faible [Libération]. 

La révélation de ces contradictions théoriques relance le débat sur la pertinence économique des politiques d'austérité budgétaire appliquées dans de nombreux pays de l'UE. Mercredi, les parlementaires européens réunis en plénière ont exhorté la BCE à "faire davantage pour la croissance et l'emploi", notamment par une politique de prêts à taux très réduit bénéficiant "directement à l'économie réelle" [Les Echos/AFP]. Certains Etats européens ont déjà tranché. Ce sera la relance, ou l'effondrement de l'économie. Les Pays-Bas ont ainsi récemment viré de bord, en tablant sur une relance de la consommation et de l'investissement pour sortir de la crise. Au Portugal, la Cour constitutionnelle a récemment censuré de nouvelles coupes budgétaires jugées discriminatoires. Reste, selon Le Monde, à convaincre les partenaires européens les plus rigides qu'une souplesse concernant l'objectif des 3% de déficit public est nécessaire, afin de concilier rigueur budgétaire et croissance économique.

 

Revers de manche pour le Premier ministre hongrois Viktor Orbán

Le Premier ministre hongrois, nouvelle bête noire de l'Union européenne ? En déplacement au Parlement européen mardi 16 avril, Viktor Orbán a fait l'objet de vives critiques de la part de ses partenaires politiques. Longtemps silencieux quant à la politique du Premier ministre hongrois, certains eurodéputés conservateurs allemands, néerlandais et autrichiens se sont montrés très sévères à l'égard des amendements adoptés le 11 mars dernier par le parlement hongrois, amendements qui risquent d’amoindrir un peu plus l’Etat de droit. Le député allemand Elmar Brok ne cache plus ses "préoccupations" envers une modification qui entrainerait une diminution des pouvoirs du Tribunal constitutionnel. Autre source d'inquiétude, les compétences attribuées au Bureau national de la justice, désormais en mesure de restreindre l'indépendance de la magistrature [Le Monde]. Alors que certaines voix du Parti populaire européen (PPE) émettent des réserves à l'encontre de la politique du gouvernement hongrois, Joseph Daul, leader du groupe PPE au Parlement européen, demande un éclaircissement de la situation : "Monsieur Orbán a répondu aux questions et il s’est fait applaudir à la fin au niveau du groupe, et moi maintenant je veux qu’on écrive ce qui va et ce qui ne va pas" [Euronews].
Le Parlement européen devrait se prononcer en juin prochain sur une résolution concernant la situation des droits fondamentaux en Hongrie.

Si le Parlement européen reste divisé, de son côté, la Commission européenne ne cache pas non plus ses inquiétudes. "Extrêmement préoccupé" par la situation hongroise, l'exécutif européen a de nouveau remis sur la table, mercredi, la possibilité de lancer de nouvelles procédures d'infraction à l'encontre du pays. La vice-présidente de la Commission, Viviane Reding, affirme sa détermination : "S'il y a un risque réel de violation de nos valeurs fondamentales, l'Europe doit intervenir". Actuellement, l'exécutif européen passe au crible les dernières modifications de la Constitution hongroise "de manière à voir s'il est opportun de lancer des procédures en infraction" [Les Echos].

A lire sur

 

Logo Toute l'Europe

La Hongrie sous l'ère Orbán
Faillite des banques en Europe : les règles sur le renflouement doivent être clarifiées
Comparatif : La transparence financière en Europe

Les autres titres de la presse en ligne

Culture

Des sections du Mur de Berlin revisitées par des artistes aux enchères [NouvelObs/AFP]

Emploi, affaires sociales

La baisse des salaires, une menace pour la zone euro [Le Monde]
Merkel voit dans le salaire minimum une cause du chômage en Europe [Le Point/AFP]

Energie, environnement

Parlement européen : Champ libre pour le CO2 [Presseurop]
CO2: le Parlement européen garantit le droit à polluer [Les Coulisses de Bruxelles]
Des progrès trop lents dans l’énergie propre pour limiter le réchauffement climatique [Euractiv/en]

Etats membres

Italie : un candidat de compromis pour remplacer Napolitano [Le Figaro]
Italie: gauche et droite soutiendront la candidature de Franco Marini à la présidentielle [L'Express/AFP]
Elire le « pape » de la République [Le Monde]
Les images des funérailles de Margaret Thatcher à la cathédrale Saint-Paul [Le Monde]
Thatcher et l’Europe : ce que les eurodéputés en retiennent [Euronews]
L’Europe, la petite faiblesse qui a perdu Thatcher [Presseurop]
Les blouses blanches manifestent à Athènes [Euronews]
Pologne: un rapport nazi sur l'écrasement du ghetto juif présenté à Varsovie [Le Point/AFP]
L’affront d’une ministre à Angela Merkel [Le Monde]

Euro, économie

Des erreurs de calcul à l'origine des politiques d'austérité en Europe? [L'Express]
La langueur de la zone euro inquiète le FMI [Le Monde]
Hollande: «La dépression se prolonge en Europe, à cause de l'austérité» [Le Figaro]
Antonio Tajani prêt à accorder un délai à Paris sur les déficits [Le Point/Reuters]
A Strasbourg, le président irlandais se taille un vif succès en fustigeant la gestion de la crise [Latribune.fr]
Le Parlement exhorte la BCE à faire plus pour la croissance et l'emploi [Les Echos]
Jens Weidmann (BCE) prépare les esprits à une nouvelle baisse des taux [Latribune.fr]
Au Portugal et aux Pays-Bas, l'austérité à tout crin est remise en question [Le Monde]
Portugal : “La troïka pousse au consensus politique” [Presseurop]
Une nouvelle incertitude règne sur le renflouement de Chypre [Euractiv/en]

Institutions

Hongrie : le Parlement européen divisé [Euronews]
Le premier ministre hongrois critiqué par ses "amis" conservateurs à Strasbourg [Le Monde]
Bruxelles menace de poursuivre la Hongrie pour sa nouvelle constitution [Les Echos]
"A Bruxelles, la France a déserté le terrain"
[Latribune.fr]

Libertés, sécurité, justice

Exercice antiterroriste simultané dans neuf pays de l'UE [Le Monde]

Marché unique, entreprises

Zone euro: le FMI s'inquiète pour les entreprises [Le Figaro]

Relations extérieures

Serbie/Kosovo : encore une tentative d’accord [Euronews]

Santé publique

La durée de vie en mauvaise santé augmente en Europe et en France [Slate]
L'espérance de vie en bonne santé stagne en Europe [L'Express/AFP]
Espagne: le gouvernement veut limiter le droit à l'avortement [Le Point/AFP]

Ailleurs en Europe


Presse francophone

La Hongrie viole-t-elle les valeurs de l'Union européenne ? [lalibre]
Allemagne: les quotas de femmes dans les entreprises embarassent Merkel [RTL]
Climat: la déception européenne [RTBF]
Le G20 aux prises avec une Europe en panne, veut avancer sur les paradis fiscaux [RTL]
Faire sauter le verrou des 65 ans [lavenir]