Derniers articles publiés

Revue de presse : Progrès de la ratification du TSCG, l'impasse politique en Grèce et débats au Parlement européen sur la supervision bancaire

Revue de presse 27.09.2012

Vers la ratification du TSCG : un exercice d'équilibre continu

Le traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance dans l'UE (TSCG)  toujours au cœur de l'actualité en France ne cesse de diviser la majorité politique. Le projet de loi de ratification de ce "pacte budgétaire" a été adopté hier par la commission des Affaires étrangères de l'Assemblée nationale avant son examen en séance publique par les députés à partir de la semaine prochaine.


Le TSCG "n'est ni un abandon de souveraineté ni une nouveauté institutionnelle", a  déclaré la présidente de la commission, Elisabeth Guigou (PS) [Reuters]. Le Monde note que les opposants issus des rangs de la gauche gouvernementale se sont faits très discrets, "comme s’ils ne souhaitaient pas souligner les discordes". Les socialistes ont proposé, en parallèle, un projet de résolution afin de renforcer le contrôle parlementaire de la procédure budgétaire européenne. Le but est d’apporter une réponse à ceux qui craignent la perte de souveraineté du Parlement français sur les questions économiques et budgétaires [Le Monde]. Le ministre des Affaires européennes Bernard Cazeneuve a réitéré son opposition sur un éventuel referendum : "Je ne suis pas contre le référendum lorsque cela touche des droits fondamentaux ou la Constitution mais l'appel systématique sur tous les sujets ne me parait pas être une bonne chose" [Touteleurope.eu].

 

Grèce: toujours dans l'impasse politique

"Les Grecs sont descendus dans la rue pour crier leur opposition à l'austérité cependant que le gouvernement finalisait son plan" titre ce matin le quotidien économique [Les Echos]. Alors qu'environ 50 000 personnes défilaient dans les rues d'Athènes hier, de violents affrontements ont éclaté dans la capitale grecque. "Le nombre des manifestants qui ne baisse pas au fil des mois et les violences en marge des cortèges sont des signaux forts pour Antonis Samaras, le Premier ministre de la Grèce, coincé entre la colère du peuple et les divisions entre créanciers institutionnels d'Athènes" précise la Tribune. Pendant ces épisodes violents, le ministère des Finances a annoncé dans un communiqué de presse avoir bouclé son plan de 11, 5 milliards d'économies réclamé par la troïka. Cependant, "les bailleurs de fonds internationaux de la Grèce divergent sensiblement quant aux moyens à adopter pour résoudre la crise de la dette de ce pays" rapportent Euractiv et Reuters, le FMI exigeant notamment que les pays de l'UE inscrivent une décote sur la dette grecque qu'ils détiennent, à l'image de ce qu'ont accepté bon gré mal gré les créanciers privés.

 

Le projet de supervision bancaire fait hésiter le Parlement européen

Deux semaines exactement après la présentation par la Commission de ses propositions pour une surveillance bancaire plus stricte, le premier débat au Parlement européen a été l'occasion pour les députés d'exprimer plusieurs craintes, selon la Tribune. L'accueil des propositions a été jugé plutôt "froid" [la Tribune]. Beaucoup de députés ont appelé à faire une distinction nette entre les responsabilités de la BCE et celle des superviseurs nationaux, à qui pourrait être confiée la supervision d'une grande partie des activités des petites banques, note l'Express. Ils ont également insisté pour que la BCE ait des comptes à rendre au Parlement européen, et certains ont appelé à ce que celui-ci vote le budget et nomme la personne qui sera à la tête de ce mécanisme. Certains députés ont en outre fait remarquer que le calendrier fixé par la Commission était irréaliste, indique l'Express.

Les autres titres de la presse en ligne

Agriculture, pêche

La colère des viticulteurs bordelais contre les "châteaux" américains [La Croix]

Concurrence

Nouvelle plainte en Europe contre le solaire chinois [Le Monde]

Energie, environnement

"Erika" : une victoire fragile pour le délit d'atteinte à l'environnement [Le Monde]

Etats membres

Traité budgétaire : Paris veut accueillir la première conférence interparlementaire [Euractiv]

Euro, économie

Zone euro: les lignes de fracture réapparaissent sur les remèdes à la crise [AFP]

Fiscalité

Les députés européens accueillent froidement le projet de supervision bancaire [La Tribune]

Libertés, sécurité, justice

Bruxelles veut mettre en place une équipe européenne de procureurs [Le Monde/AFP]

Marché unique, entreprises

Scandale du Libor : la nouvelle réglementation prend forme [La Tribune]  

Relations extérieures

Mali : Paris demande la convocation urgente du Conseil de sécurité pour une intervention [Les Echos]

Santé publique

Après le scandale des prothèses PIP, Bruxelles révise sa copie [Euractiv]  

 

A lire sur

Le TSCG franchit une première étape vers la ratification à l'Assemblée nationale

Europe et vous : appel à l'action face à l'air pollué, relance pour les véhicules verts, de dispositifs médicaux mieux contrôlés et bilan sur les mineurs non accompagnés

Comparatif : Les Européens et le sous-titrage des films

Ailleurs en Europe

Presse francophone

En Europe, 65% des programmes de télévision sont d'origine européenne [Le Vif]

 
Presse anglophone

'Scientists should get four years for failing to predict L'Aquila earthquake' [The Telegraph]

 


Presse germanophone

Skandal um Brustimplantate: EU plant schärfere Kontrollen [Der Spiegel]

Presse espagnole

 El Rey confía en Catalunya, España y Europa ante la "gravedad" del momento [La Vanguardia]


Presse italienne

Quote rosa alla Bce, la lettera di Van Rompuy [La Stampa]