Derniers articles publiés

Revue de presse : Plan de sauvegarde chypriote, union bancaire et entrée de la Croatie dans l'UE

Revue de presse 19.06.2013

Chypre : face aux critiques du président, l'UE reste ferme

Il n'y aurait "aucune chance [que] les termes du plan d'aide" accordé à Chypre soit révisé ont déclaré ce mercredi trois responsables européens en réponse au président chypriote, même si le sujet devrait être discuté demain à Luxembourg lors d'une réunion des ministres des Finances de la zone euro [Les Echos].

La semaine dernière, Nicos Anastasiades a en effet vivement critiqué dans une lettre envoyée aux dirigeants européens les termes du plan de sauvetage européen imposé en mars à son pays. Il juge notamment "que les ponctions sur les dépôts bancaires -- une mesure sans précédent dans l’eurozone -- imposées sur les plus gros comptes des deux principales banques de l’île [ont] été 'mises en oeuvre sans une préparation consciencieuse'"  rapporte Libération. En effet, rappelle le quotidien français, "en contrepartie d’un prêt de 10 milliards d’euros fourni par l’Union européenne et le Fonds monétaire international, l’île a dû accepter de réduire drastiquement son secteur bancaire, en restructurant la première banque de l’île, Bank of Cyprus (BoC), et en liquidant la deuxième, Laïki". Des mesures qui, "plutôt que de créer la confiance dans le système bancaire (…) l’érodent chaque jour ", selon M. Anastasiades [Libération].

Le président chypriote appelle donc la zone euro à "soutenir une solution de long terme concernant la liquidité de Bank of Cyprus (BoC)" [Euronews], ajoutant que "le succès du plan approuvé par l’Eurogroupe (les ministres des Finances de l’eurozone) et la troïka dépend de l’émergence d’une BoC forte et viable" [Libération]. Mais un tel changement de stratégie implique une refonte totale du plan européen décidé en mars. Un pas que l'eurozone ne semble pas prête à franchir.


L'Union bancaire est en retard, le G8 pressurise

Les membres du G8 ont vivement invité lundi la zone euro à accélérer la mise en place de l'union bancaire, la jugeant "fortement nécessaire". Si l'établissement du mécanisme unique de supervision est actuellement en cours, les négociations achoppent sur le second pan de l'Union bancaire : la garantie commune des dépôts et le mécanisme unique de résolution des crises. Soulignant la situation de récession économique de la zone euro, les huit dirigeants ont insisté sur la nécessité d'impulser un courant de réformes [Les Echos].

Alors que le G8 presse l'entrée en vigueur de l'union bancaire, le premier pan de la réforme prend du retard. Le mécanisme unique de supervision bancaire, piloté par la Banque centrale européenne, pourrait être reporté de trois mois, de juillet à septembre 2014. En cause, la chambre haute du Parlement allemand, le Bundesrat. Celui-ci ne devrait examiner le projet que le 5 juillet prochain, risquant ainsi de reporter au mois de septembre la soumission du texte au vote du Parlement européen. La réclamation d'une modification du texte par le Bundesrat n'est pas exclue, les sociaux-démocrates et écologistes allemands jugeant le projet potentiellement nuisible à l'indépendance de la Banque centrale européenne [NouvelObs]. 

L'union bancaire fera l'objet de discussions ce jeudi à la table des ministres des Finances de la zone euro, en préparation du prochain Conseil européen qui se tiendra la semaine prochaine [Les Echos].



Point de "miracle" pour la Croatie

"Le 1er juillet est une date importante, un moment historique. C’est le premier jour d’une nouvelle ère pour la Croatie. Mais il n’y aura aucun miracle", a déclaré le président croate, Ivo Josipovic, dans une interview accordée à l'AFP. L'adhésion de la Croatie à l'Union européenne aurait pu souffler une bouffée d'air frais sur un pays souffrant de récession économique depuis quatre ans. "Oui, la crise (économique) est là, mais je crois que nous sommes plus forts unis (...) et, en fin de compte, l’Europe sortira de la crise ensemble", a affirmé le président croate, laissant finalement percevoir une lueur d'espoir pour son pays [Libération].
Lors de cette interview, Ivo Josipov s'est également prononcé en faveur d'une résolution "civilisée" des tensions frontalières avec la Serbie, la Bosnie et la Monténégro [La Libre].

A lire sur


Logo Toute l'Europe

Gavras, Mihaileanu, belvaux, Bejo : les artistes s'engagent pour l'exception culturelle européenne
Ali Kazancigil : "Il est difficiel de comprendre pourquoi Erdogan cède à cette 'paranoïa' autoritaire"
L'Europe de la semaine du 17 au 23 juin
Touteleurope en débat n°35 : l'Europe, toujours aux côtés des plus démunis ?

Les autres titres de la presse en ligne

Budget

 Budget UE: Le Parlement européen exige des concessions des Etats [Les Echos]

Commerce extérieur

L'exception culturelle perturbe le G8 [Le Monde]
Libre-échange : comment les Français ont rallié des cinéastes de tous les pays à leur cause [Le Monde]
Accord de libre-échange Europe États-Unis : l’audiovisuel exclu, l’agriculture inquiète [La Croix]
Accord de libre-échange UE-Etats-Unis : Une bonne affaire pour Cameron et Obama [Presseurop]

Concurrence

Vins européens : la France et l'Italie veulent jouer la transparence face à la Chine [Le Point/AFP]

Elargissement

Croatie: l’adhésion de Zagreb à l’UE ne fera pas de miracles [Libération/AFP]

Emploi, affaires sociales

En 2012, les salaires ont plus progressé en Allemagne qu'en France [Le Monde/AFP]
Allemagne: les retraités de plus en plus actifs de gré ou de force [Libération/AFP]
Union européenne: de plus en plus d'enfants menacés de pauvreté [Le Point/AFP]

Etats membres

L'État grec maintient les écrans noirs [Le Figaro]
L'Irlande veut supprimer sa Chambre haute [Le Monde]
En Pologne, l'impopularité inédite du chef du gouvernement Donald Tusk [Le Monde]

Euro, économie

Chypre: le président critique les termes du plan de sauvetage [Libération/AFP]

Finance

Zone euro: le mécanisme de supervision bancaire prend du retard [NouvelObs/Reuters]

Institutions

Angela Merkel veut renforcer l’utilisation de l’allemand dans les institutions de l’UE [Euractiv.en]

Libertés, sécurité, justice

Les pays du G8 s'engagent à ne pas payer de rançon aux preneurs d'otages [Le Monde/AFP]
Hongrie : un criminel nazi de 98 ans inculpé un an après sa découverte [Euronews]
INFOGRAPHIE. La France emprisonne plutôt moins que ses voisins européens [Le Point]

Relations extérieures

Le G8 uni sur l'évasion fiscale mais divisé sur la Syrie [Le Monde/AFP]
G8 : Poutine résiste aux Occidentaux sur la Syrie [Le Figaro]
Barack Obama en Allemagne, seule étape en Europe après le G8 [Euronews]
L'aide de l'UE à l'Egypte, «bien intentionnée mais inefficace» [Libération/AFP]

Ailleurs en Europe


Presse francophone

Extension du Parlement européen: Bruxelles autorise la destruction de l'ex-BACOB [RTBF]
Fraude: le G8 mis sous pression [lalibre]
De plus en plus de riches en Belgique [lalibre]
Vers un pacte de compétitivité entre le fédéral et les Régions [dh]
Taxe Tobin européenne: le Parlement européen rappelle les principes [RTBF]
Aujourd'hui en Europe: des relation tendues entre la France et la Commission européenne [RTBF]
Les manquements européens en matière de viols [7sur7]
L'auto trinque, sauf en Belgique [lavenir]
La troïka avait demandé une réduction de la taille de l'ERT [7sur7]
Le Parti populaire perd contre la RTBF [dh]
Les employés sont heureux de bosser davantage! [Le Matin]
Budget UE: Le Parlement européen exige des concessions des Etats [Romandie]
 Les paradis fiscaux au coeur de la deuxième journée du G8 [RTS]
Tapis rouge à Paris et Bruxelles pour des grands patrons chinois [Romandie]