Derniers articles publiés

Revue de presse : Perspective négative pour le "AAA" britannique

Revue de presse 15.03.2012

Mercredi 14 mars, Fitch Ratings a annoncé qu'elle était susceptible d'abaisser la note "AAA" du Royaume-Uni au cours des deux prochaines années. Selon l'agence de notation, les perspectives britanniques sont passées de "stables" à "négatives" du fait de l'importance que pourrait prendre la dette publique du pays à l'horizon 2015.

La décision de Fitch Ratings intervient une semaine avant la présentation du budget annuel au Parlement par George Osborne, chancelier de l'Echiquier (ministre des Finances), et un mois après que l'agence Moody's a fait de même. Concrètement, Fitch et Moody's estiment que "les marges de manœuvre du gouvernement britannique seraient très limitées face à un futur choc économique", et que cela viendrait saper les efforts de Londres pour assainir ses finances, relate Reuters.

Nul doute que l'ampleur de la dette britannique à l'horizon 2015 a influé sur la décision de Fitch de modifier sa notation. En effet, si le gouvernement de David Cameron estime que la dette atteindra 78% du PIB, l'agence porte cette évaluation à 93,9% du PIB pour l'année fiscale 2014-2015. Le Figaro rappelle également que cette dette est plus élevée au Royaume-Uni que dans les autres pays classés "AAA". De fait, en plus d'un éventuel nouveau choc économique, deux autres éléments pourraient conduire les agences à abaisser la note britannique : un relâchement de la discipline budgétaire, et une révision à la baisse des prévisions de croissance à moyen terme.

Par conséquent, l'annonce de Fitch va certainement conforter le gouvernement britannique dans sa volonté de maintenir les efforts de rigueur avant de songer à des politiques de relance. De plus, l'Express rapporte la volonté de George Osborne d'émettre des titres de très longue durée afin de justement profiter du "AAA" et des taux d'intérêt historiquement bas. Cela constituerait un moyen de stabiliser la charge de la dette et de limiter le montant des intérêts versés par les contribuables britanniques, même si la responsabilité du remboursement serait reportée sur plusieurs générations.


Les autres titres de la presse en ligne

Agriculture, pêche

La "guerre des hormones" entre l'UE et les Etats-Unis est terminée [Le Monde]

Budget

Selon Alain Lamassoure, le budget européen est au bord du "défaut" [EurActiv]

Construction européenne

Gouvernance européenne : le jugement sévère de la Fondation Robert Schuman [Les Echos]

Emploi, affaires sociales

Allemagne : les bas salaires concernent près d'un quart des salariés [Le Monde]

 

Energie, environnement

Airbus craint d'être encore puni par la Chine pour la taxe carbone [AFP]

Etats membres

Guy Verhofstadt renouvelle ses attaques contre Nicolas Sarkozy [RTBF]

Euro, économie

L'amère défaite européenne de Nicolas Sarkozy sur sa taxe "Tobin" [La Tribune]

Libertés, sécurité, justice

Enquête sur les opérateurs télécoms historiques [Le Figaro]

Relations extérieures

Le médiateur européen ouvre une enquête sur Frontex [EurActiv]

Société

Le Parlement soutient l'idée de quotas de femmes dans les conseils d'administration [EurActiv]

Société de l'information

Hongrie: la radio d'opposition Klubradio retrouve sa fréquence [AFP]

Sport

Foot-bulle [Le Monde]

 

Ailleurs en Europe

Presse anglophone
China central banker: EU is our biggest uncertainty [EUobserver]


Presse germanophone
EU-Länder nehmen Schuldenbremse nicht ganz ernst [Die Welt]

 
Presse espagnole
La partita dei fondi Ue all'arte [Il Sole 24 Ore]