Derniers articles publiés

Revue de presse : Les entrepreneurs français circonspects sur l'accord UE-US, le gouvernement britannique durcit sa politique sociale d'immigration, Airbus s'infiltre sur le marché japonais

Revue de presse 26.03.2013

La France pose ses conditions à l'accord de libre-échange UE-US

"Il faut un mandat de négociation en toute clarté en imposant nos lignes rouges". Les propos rapportés par Anne Cheyvialle, du Figaro, ne font aucun doute. La ministre française du Commerce extérieur, Nicole Bricq, a tenu à poser les bases des négociations entre l'Union européenne et les Etats-Unis.

La protection de la "sacro-sainte" exception culturelle française, l'application effective du principe de réciprocité outre-Atlantique et le respect de normes environnementales et sanitaires sont ainsi les "lignes rouges" présentées hier par la ministre.

Durant cette même conférence de presse, Nicole Bricq a présenté les résultats d'une consultation menée auprès des industriels français, afin de connaître l'état de leur opinion au sujet de l'accord UE-US. Dans l'ensemble, Les Echos montrent que les entrepreneurs qui ont répondu sont plus ou moins enthousiastes à l'idée des potentielles ouvertures sur le marché américain. Ainsi, les constructeurs automobiles français restent circonspects face à ce nouvel accord de libre-échange, tandis que les agriculteurs voient dans celui-ci une porte ouverte pour les produits américains, dont les normes de traçabilité et les conditions de production sont beaucoup moins stricts que sur le Vieux continent. Les places financières européennes s'inquiètent de leur côté de la non-application à Wall Street des normes bancaires dites de Bâle II, qui règlementent leurs activités.

Les négociations entre les deux parties devraient durer encore plusieurs mois, afin de concilier les intérêts de la plupart des secteurs industriels européens et américains.


Droits sociaux des immigrés : David Cameron annonce de nouvelles restrictions

L'immigration est revenue sur le devant de la scène politique britannique. Si le débat est animé ces derniers temps sur la suppression des barrières du marché du travail européen aux citoyens roumains et bulgares en 2014, David Cameron s'attaque cette semaine aux droits sociaux des immigrés. Le Premier ministre britannique estime que "l'accès aux services publics clés soit quelque chose que les immigrants gagnent, et non un droit automatique". "Nous voulons des gens qui s'intéressent à ce qu'ils peuvent offrir à la Grande-Bretagne", a-t-il déclaré lors de son discours, lundi 25 mars, à l'université d'Ipswich [Le Figaro].

Aide au logement, indemnités chômage et accès au système de santé, David Cameron pose les jalons d'une politique sociale plus restrictive au détriment des immigrés. Suivant les nouvelles mesures du gouvernement britannique, seuls les immigrés résidant depuis deux ans sur le territoire britannique seront en droit de toucher l'aide au logement. Concernant les allocations chômage leur période d'attribution serait réduite à six mois. Excédée cette période, tout immigré sans perspective d'emploi sera privé automatiquement de toute indemnité chômage. Actuellement, les ressortissants de l'espace économique européen (EEE), des Etats de l'Union européenne ainsi que de l'Islande, du Liechtenstein et de la Norvège perçoivent 85 euros d'aide en période de chômage [Le Monde].

Enfin, David Cameron durcit le ton quant aux "touristes de la santé" portant préjudice au service de santé public britannique : "Soyons clairs : nous avons un service national gratuit de santé, ce n'est pas un service international". Le Premier ministre souhaite qu'il revienne aux Etats membres de l'EEE de prendre en charge les frais de santé de leurs ressortissants soignés sur le territoire britannique. Pour les ressortissants des pays en-dehors de l'EEE, les soins seront désormais payants. De cette dernière mesure, le gouvernement britannique espère retirer 10 à 20 millions d'euros d'économies [Le Point].


Airbus marche sur les plates-bandes de Boeing

Après l'Indonésie, et la compagnie Lion Air, l'avionneur européen s'apprête à envahir l'espace aérien japonais. Selon Le Monde, la compagnie Japan Airlines négocierait l'achat d'une vingtaine d'Airbus A350. Valeur de la transaction : 3,25 milliards d'euros. Si elle est effective, cette acquisition pourrait selon le journaliste Guy Dutheil constituer une percée de taille dans un pays jusqu'alors "chasse gardée" de l'industrie aéronautique américaine. Les Boeing 777 de la compagnie, trop vétustes, pourraient donc être remplacés par des avions de fabrication européenne. Pour La Tribune, ce contrat constituerait un coup de force, dans un archipel où Airbus ne détient que 10% des parts du marché aérien.

Mais ces accords faramineux ont un prix en Europe. Dans Les Echos, Laurent Marcaillou et Emmanuel Guimard expliquent que cette forte hausse des commandes entraîne "une surchauffe dans la chaîne de sous-traitants". Le personnel est pressurisé, et la qualité s'en ressent. Les deux journalistes montrent que les entreprises du secteur manquent de main d'œuvre qualifiée, susceptible de gonfler les rangs de ces sous-traitants aux carnets de commande bien remplis. Rien que pour l'année 2013, le Groupement des Industries Françaises Aéronautiques et Spatiales évalue à 15 000 le nombre d'embauches nécessaires en France dans ce secteur, qui ne connaît définitivement pas la crise.

A lire sur

 

Logo Toute l'Europe

Chypre sacrifie son système bancaire pour éviter la faillite
L'Europe et vous : Matchs truqués, eau radioactive et verdissement de la PAC
L'Europe de la semaine du 25 au 31 mars

Les autres titres de la presse en ligne

Budget

La zone euro a-t-elle besoin d’un budget ? [Euractiv.en]

Chypre

Chypre : les banques fermées jusqu'à jeudi [Libération/AFP]
L'accord sur Chypre inquiète les marchés [Le Figaro]
L'accord sur les banques chypriotes en sept questions [Le Figaro]
Chypre : calculs, cafouillages et émotions [Le Monde]
Le plan pour Chypre est «équitable pour tous» selon Berlin [Libération/AFP]
L'Eglise orthodoxe chypriote, au coeur de la vie politique [Le Monde]
"Aujourd'hui, il y a l'horrible Allemagne, la mauvaise Europe et la bonne Russie" [Le Monde]
Chypre : «La reconversion sera douloureuse» [Libération]
A Chypre, la vie au jour le jour dans un pays à court de cash [Le Monde]
La presse allemande soulagée du compromis européen sur Chypre [Euractiv]

Commerce extérieur

Accord UE-USA : la France fixe ses «lignes rouges» [Le Figaro]
Commerce : le « oui mais » de la France à l'accord Europe - Etats-Unis [Les Echos]
Les entreprises partagées sur un accord de libre-échange avec les Etats-Unis [Le Monde]
Les entreprises françaises favorables à un accord commercial transatlantique [Euractiv]
Commerce: l’UE et le Japon lancent de vastes négociations de libre-échange [Libération/AFP]

Construction européenne

Berlin milite pour davantage d'intégration [Le Monde]

Elargissement

Le Monténégro frappe à la porte de l’Europe [La Croix]

Energie, environnement

Quel contenu pour une communauté européenne de l'énergie ? [Le Monde]

Etats membres

Cameron annonce des restrictions aux droits sociaux des immigrés [Le Monde/AFP]
GB/Immigration: restrictions (Cameron) [Le Figaro/AFP]
Pier Luigi Bersani : mission impossible [Le Monde]
Une nouvelle fois, Silvio Berlusconi fait appel à sa doublure, Angelino Alfano [Le Monde]

Euro, économie

La bataille pour le gouvernement de l'euro [Le Monde]
Trois leçons pour l’Europe de la crise chypriote [La Croix]
"Bientôt tous chypriotes !" [La Tribune]
Les problèmes de la Grèce sont aussi ceux de l’Europe [Euractiv.en]
Schäuble : les autres pays "jaloux" [Le Figaro/AFP]
Bruxelles cherche des solutions pour financer les projets de long terme [Euractiv]

Finance

La banque espagnole Bankia ne vaut plus rien [Euronews]

Institutions

Union européenne : Expérimentons de nouvelles voies [Presseurop]

Marché unique, entreprises

Airbus pourrait briser le monopole de Boeing chez Japan Airlines [Le Monde]
Mega-commandes d'Airbus : les PME de l'aéronautique sous pression [Les Echos]
Après l'Indonésie, le Japon : Airbus s'attaque aux dernières forteresses de Boeing [La Tribune]

Ailleurs en Europe

Presse anglophone

Euro chief spooks markets with Cyprus comments [EU Observer]
 Euro zone chief casts doubt on debt relief [The Irish Times]
EU suspends most Zimbabwe sanctions [The Guardian]
Cypriot banks stay closed amid fears of bank runs [EU Observer]
 Facebook warns against 'detailed' EU data law [EU Observer]
Cyprus bailout spooks markets as banks are told to stay closed until Thursday [The Independent]
Cyprus: Big depositors face 40% cut [BBC News]
 Cyprus banks closed until Thursday [BBC News]
Cypriot bailout shows troika to be hapless incompetents [The Irish Times]

Presse germanophone

Finanzkrise in Europa - Zypern im Sturzflug [Süddeutsche]
Jenseits von Zypern erwartet Europa die wahre Gefahr [Die Welt]
EU-Grenzwerte lassen deutsche Städte verzweifeln [Die Welt]
Cameron will EU-Einwanderer abschrecken [Der Spiegel]
Arbeit in Deutschland teurer als im EU-Durchschnitt [Die Welt]
Weit und breit kein Feind in Sicht [Tagesschau]
EU: Zyperns Banken öffnen nun doch erst Donnerstag [Focus]
Grenzenlos studieren in Europa [dw]
Schwäche in Europa lässt Mitarbeiter zu US-Hedgefonds wechseln [Die Welt]
"Ein Vorschlag, den Sie nicht ablehnen sollten" [Der Spiegel]
EU und Japan setzen auf Freihandel [dw]
EU und die Bankenkrise: Zypern muss jetzt richtig geholfen werden [Tagesspiegel]
Großbritannien: Camerons patriotische Jäger [FAZ]

Presse espagnole

Chipre será el modelo para futuros rescates por crisis bancarias en la UE [El Pais]
 El pacto obliga a Chipre a liquidar su modelo de paraíso fiscal [El Pais]
 Chipre y el fantasma islandés [El Pais]
 Bárcenas: 'No he sido la excepción a la hora de ganar dinero' [El Mundo]
 Dijsselbloem abre la puerta a aplicar la solución chipriota en otros países [El Mundo]
 El presidente de Chipre anuncia más controles contra una fuga de capitales [El Mundo]
 Rajoy y Hollande abordarán hoy el rescate de Chipre en París [ABC]
 Las claves del rescate chipriota [ABC]
Anastasiades confirma que habrá restricciones a los movimientos de capital [La Vanguardia]
 Guindos asegura que el pacto con Chipre "disipa las dudas en el euro" [La Vanguardia]


Presse italienne

Bersani respinge l’offerta di Berlusconi: "Alfano vice? Facciamo discorsi seri" [La Stampa]
Genio adolescente inventa un’app da 30 milioni, Yahoo! lo soffia ad Apple [La Stampa]
"Nel M5S non c’è democrazia in Germania non sarebbe legale" [La Stampa]
Dopo Cipro la Slovenia? Perché Lubiana traballa [Il Sole 24 Ore]
La crisi di Cipro e i limiti della zona euro [Il Sole 24 Ore]
Cameron: barriere sul welfare [Il Sole 24 Ore]
Un assurdo prelievo [Il Sole 24 Ore]
Borsa, listini Ue rialzano la testa [Il Corriere della Sera]
Tagli all'istruzione, l'Ue contro l'Italia [La Repubblica]
Berezovski si sarebbe impiccato. La polizia: nessun segno di violenza [La Repubblica]

Presse francophone

 Chypre: les banques n'ouvriront pas avant jeudi, l'euro se reprend [RTBF]
Le blues des capitaux spéculatifs [RTBF]
 Chypre: il faut un plus grand contrôle des banques [Romandie]
UE: les autres pays sont "jaloux" de l'Allemagne, selon Wolfgang Schäuble [RTBF]
 Italie: le chef de la gauche parle d'"une situation dramatique" [RTBF]
 Les banques chypriotes fermées deux jours de plus [Le Matin]
 Les autres Européens sont «jaloux», selon Wolfgang Schäuble [Le Matin]
 La Grande-Bretagne restreint les droits sociaux des immigrés [RTBF]
 Royaume-Uni: Cameron restreint les droits sociaux des immigrés [Le Soir]
 Petite île, mais grands enjeux:et si Chypre larguait les amarres… [Le Soir]