Derniers articles publiés

Revue de presse : Le scandale Prism pousse l'UE à agir, la Grèce débranche sa télévision publique

Revue de presse 12.06.2013

Surveillance numérique : l'UE réagit Les révélations d'Edward Snowden continuent à provoquer de nombreuses secousses en Europe. Mardi, la Commission européenne a clairement affirmé sa position : elle souhaite que les Etats-Unis clarifient au plus vite les possibles atteintes du programme Prism aux droits fondamentaux des citoyens européens à la protection de leurs données personnelles.


"La Commission demande un engagement clair de la part des Etats-Unis", a affirmé Tonio Borg, commissaire européen à la Santé publique et à la Consommation. Selon les informations du Monde, la commissaire aux Affaires intérieures Cécilia Malmström s'entretiendra à ce sujet vendredi 14 juin avec des membres de l'administration américaine.

Les députés européens, réunis en plénière, ont tenu eux aussi à exprimer leur inquiétude envers ce programme de surveillance. La Néerlandaise Sophia in't Veld a déclaré que "500 millions d'Européens étaient choqués d'apprendre qu'un pays étranger a accès aux moindres détails de leur vie privée". Le député allemand Manfred Weber a de son côté relevé l'inacceptable différence de traitement entre les citoyens américains, non concernés par ces espionnages, et les citoyens européens, impliqués contre leur gré [Euractiv/en]. Pour Ryan Gallagher, journaliste spécialisé dans les questions de sécurité intérieure, les révélations sur Prism pourraient faire bouger les lignes, après plusieurs années d'atermoiement et de manque de volonté politique du côté européen. Il évoque également la rencontre entre Angela Merkel et Barack Obama, la semaine prochaine à Berlin, durant laquelle la chancelière a prévu d'interroger le président américain sur la question [Slate].


L'Etat grec éteint sa télévision publique

Zappez, il n'y a plus rien à voir. Depuis hier soir minuit, les trois chaînes de la télévision publique grecque ont disparu des ondes. La fermeture du service public était annoncée quelques heures plus tôt par le ministre de l'Information et porte-parole du gouvernement, Simos Kedikoglou : le groupe ERT constitue "un cas d'absence exceptionnel de transparence et de dépenses incroyables. Et tout ceci prend fin maintenant" [Le Monde]. 2656 salariés sont désormais sur la sellette. Selon L'Humanité, M. Kedikoglou aurait subi des pressions depuis plusieurs semaines pour licencier le personnel. L'audiovisuel public devrait reprendre du service sous la forme d'un nouvel organisme auquel les salariés licenciés pourront postuler, a-t-il affirmé. "Le gouvernement est déterminé à sacrifier la télévision publique et la radio" pour satisfaire ses créanciers, a indiqué le syndicat de journalistes Poesy en appelant à la grève.

Une décision qui intervient alors que la troïka est à Athènes (FMI, UE, BCE). Pour Alexia Kefalas, correspondante à Athènes pour Le Figaro, l'obligation de diminution de la dette grecque explique une telle fermeture. Pourtant, le secteur de l'audiovisuel public rapporterait quelque 300 millions d'euros par an à l'Etat sous forme de redevances.

Ce matin, les journalistes d'ERT campent au siège du groupe. La scène est inédite : le personnel  continue d'y tourner leurs programmes, les émissions étant retransmises par la chaîne de télévision locale communiste 902. A l'extérieur, des milliers de manifestants expriment leur soutien aux salariés du groupe [Le Monde].

De son côté, l'Union européenne de radio-télévision (UER) a appelé le Premier ministre grec Antonis Samaras à revenir sur sa décision, indiquant que "l'existence de médias de service public et leur indépendance à l'égard du gouvernement sont au cœur des sociétés démocratiques" [Le Figaro].

A lire sur


Logo Toute l'Europe

Session plénière de juin : le programme !
La "Garantie jeunes", rempart contre le chômage massif des jeunes actifs
L'Europe de la semaine du 10 au 16 juin

Les autres titres de la presse en ligne

Agriculture, pêche

La FNSEA veut maintenir les aides de la PAC [La Croix]

Commerce extérieur

Panneaux solaires : Berlin confiant dans le rétropédalage des Européens [Le Monde/AFP]
L'UE prête à poursuivre la Chine devant l'OMC [Le Figaro]
L’UE veut protéger l’audiovisuel dans ses négos commerciales avec Washington [Libération/AFP]
Exception culturelle : dialogue de sourds entre Barroso et des cinéastes européens [Les Echos]
Libre-échange Canada-UE: syndicalistes et artistes québécois méfiants [Les Echos]

Construction européenne

« Il faut poursuivre le rapport de force avec Merkel » [Le Figaro]
Bartolone veut une "confrontation" avec Berlin [Le Figaro/AFP]
Montebourg joue les équilibristes sur l'Europe [Le Figaro]

Emploi, affaires sociales

"L'Europe peut mieux coordonner les efforts dans la lutte contre le chômage des jeunes" [La Tribune]

Etats membres

Le gouvernement grec ferme brutalement sa télévision publique [Le Monde]
L'État grec a fermé brutalement l'intégralité de son audiovisuel public [Le Figaro]
La télévision publique grecque fermée par décret [Humanité]
Fermeture d'ERT : du jamais vu, "même pendant la dictature" [Le Monde/AFP]
Grèce/TV: l'Europe s'oppose à la décision [Le Figaro/AFP]
Coup de semonce médiatique en Grèce [Euronews]
 La Slovénie surmontera ses difficultés, promet son président [Les Echos]

Euro, économie

 M. Juncker, l'ex-président de l'Eurogroupe, estime que la Grèce "est sur le bon chemin" [Le Monde]
 Juncker demande plus de moyens contre le chômage en Grèce [Le Monde/AFP]
 Sauvetage de l’euro: BCE et Bundesbank en duel devant les juges allemands [Libération/AFP]
 La BCE réussit son grand oral devant la Cour de Karlsruhe [Les Echos]
 Wolfgang Schäuble "sûr" que la BCE agit dans le cadre de son mandat [Les Echos]
La BCE agit-elle dans le cadre de son mandat ? [Euronews]

Fiscalité

Transparence fiscale : Bruxelles copie les normes américaines [Le Figaro]

Institutions

Mélenchon, ce bon eurodéputé [Le Monde]

Libertés, sécurité, justice

Surveillance électronique : comment Washington espionne les Européens [Le Monde]
Le Vieux Continent face à Big Brother [Le Monde]
Prism: comment les Français sont écoutés par la NSA, et par des services bien de chez nous [Slate]
L'Autriche, "cheval de Troie" des Etats-Unis au sein de l'UE [Le Monde]
Prism: les Européens vont-ils se réveiller face à l'hyper-surveillance américaine? [Slate]
Surveillance numérique : l'Europe réagit enfin [Le Monde/AFP]
UE-Etats-Unis : Le scandale PRISM menace l’accord de libre-échange [Presseurop]
Le scandale des données aux États-Unis irrite le Parlement [Euractiv]

Marché unique, entreprises

Bruxelles persuadé que la sidérurgie a un avenir en Europe [Libération/AFP]
Le plan de soutien à la sidérurgie européenne dévoilé et déjà critiqué [Les Echos]
La Commission cherche des réponses à la crise de l’acier [Euractiv]

Transports

Bruxelles présente sa réforme de l’espace aérien, déjà fortement critiquée [Libération/AFP]
Les contrôleurs aériens s'élèvent contre le projet de ciel unique voulu par Bruxelles [Le Monde]
UE: actions contre le ciel unique mercredi [Le Figaro/AFP]
Le "Ciel unique européen", qu'est-ce que c'est ? [Le Nouvel Observateur/AFP]
La grève absurde des contrôleurs aériens [Le Point]

Ailleurs en Europe


Presse francophone

France: les délocalisations se font d'abord vers l'Union européenne [RTL]
"Nous ne voulons pas prendre les passagers en otage" [lalibre]
Edito: "Envoyer des députés wallons en Serbie avait du sens" [RTL]
Pour une politique rationnelle de l'énergie [Le Soir]
L'audit qui met le feu aux grands lacs [dh]
Six points pour protéger l'acier européen [lalibre]
Au service d'une bonne cause [Le Soir]
Pour la Commission, la sidérurgie a encore un avenir en Europe [RTBF]
La télévision nationale grecque continue d'émettre... sur la Toile [swissinfo]
Le gaz de schiste américain change la donne de la chimie mondiale [Romandie]
Mis en cause, Google réclame plus de transparence [La Tribune de Genève]
Les trois Femen européennes risquent un an de prison [La Tribune de Genève]
CH/Autriche: les présidents des 2 pays se félicitent de relations "harmonieuses" [Romandie]