Derniers articles publiés

Revue de presse : Le sauvetage de Chypre continue à faire des remous en Europe, la Commission favorable à l'adhésion de la Croatie

Revue de presse 27.03.2013

Crise chypriote, J+2

Deux jours après l'adoption du plan proposé dimanche par l'Eurogroupe, les conséquences du sauvetage de Chypre sont déjà observables sur l'île. Hier, le directeur de la Bank of Cyprus, Andreas Artemis, a présenté sa démission auprès du conseil d'administration de la banque chypriote (protestant selon Libération et l'AFP contre "les modalités d'absorption de Laïki par Bank of Cyprus" et la nomination par la BCE d'un administrateur extérieur chargé de restructurer la première banque du pays), mais celle-ci a quasi-immédiatement été refusée.


Certains employés de la Bank of Cyprus ont joint hier les centaines de lycéens et étudiants manifestant à Nicosie contre le plan de sauvetage conclu à Bruxelles. Afin de rassurer ses partenaires, le président de l'Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem, a accordé mardi des interviews au Financial Times et au Monde. Appelant à la mise en place d'un "fonds d'aide européen unique, financé par le secteur financier", le Néerlandais a tenu à préciser que "Chypre était un cas spécifique", nécessitant un plan d'aide inapplicable pour d'autres pays de l'eurozone.

L'erreur de langage a été corrigée, mais de nombreux pays européens commencent à remettre en cause le principe même de refinancement des banques par les contribuables. Jessica Dubois, de La Tribune, rapporte notamment les propos de Chantal Hughes, porte-parole du commissaire européen Michel Barnier, qui souhaite "retrouver une situation où le contribuable arrête de payer pour les banques". Les Echos citent de leur côté le Premier ministre finlandais, Jyrki Katainen, qui a demandé à ce qu'on passe "à une économie de marché normale, où les propriétaires et les investisseurs accusent des pertes en cas de débâcle de banque".

En clair, il s'agit de passer d'une situation de "bail-out", de sauvetage par l'extérieur à l'application d'un "bail-in", c’est-à-dire un sauvetage de la banque par ses actionnaires et ses créanciers [La Tribune]. Cette mesure pourrait, selon Romaric Godin, journaliste à La Tribune, s'appliquer lors de la prochaine crise d'un pays de la zone euro. La Slovénie pourrait en effet être la prochaine sur la liste. "Malade de son secteur bancaire", l'endettement des entreprises et les largesses de crédits accumulés avant la crise commencent à avoir des conséquences dramatiques pour l'économie slovène, accentuées par les politiques de rigueur mises en place par le gouvernement de Janez Jansa. "Le taux de créances douteuses des trois principales banques du pays atteint 20,5% en 2012 contre 15,6% en 2011" poursuit La Tribune. Mais selon Agnès Bénassy-Quéré, interrogée par Touteleurope.eu, le cas de la Slovénie n'est pas "aussi caricatural" et grave que celui de Chypre.


La Commission européenne dit "oui" à l'adhésion de la Croatie


La Commission européenne vient de donner son aval à l'adhésion de la Croatie à l'Union européenne au 1er juillet 2013, estimant que le pays "a mené à bien les dix actions prioritaires qui avaient été identifiées dans le précédent rapport en octobre" [Le Figaro/AFP]. Le commissaire européen à l'Elargissement, Stefan Füle, donne son assentiment : "la Croatie a rempli toutes les conditions pour rejoindre l'Union (...) Je pense que c'est un excellent exemple pour les autres pays candidats" [Le Point/Reuters].

Axé notamment sur la politique de compétitivité et le système judiciaire croates, le dernier rapport de la Commission souligne les efforts réalisés par Zagreb en matière d'antitrust et d'aides étatiques. De même, "le cadre législatif a continué à s'améliorer" afin de "renforcer l'efficacité du système judiciaire". En revanche, "des peines efficaces et dissuasives sont nécessaires dans les affaires de corruption, de grande criminalité et de crime organisé afin d'enregistrer des progrès durables et d'éviter de créer un climat d'impunité", conclut le rapport [Le Monde]. Dans un entretien accordé à Touteleurope.eu, Pierre Verluise, directeur de recherche à l'IRIS, estime également que "la Croatie a du travail à faire en la matière, comme beaucoup de pays entrés récemment. Certains ont progressé, c'est le cas notamment de l'Estonie. La Pologne est également partie de loin et a fini par progresser. Il faut espérer que la Croatie fera aussi bien".

Le rapport de la Commission sera soumis au vote des Etats membres de l'UE ainsi qu'au Parlement européen, qui traitera du dossier le 18 avril prochain. La Croatie pourrait devenir le deuxième pays d'ex-Yougoslavie à faire son entrée dans l'Union européenne.

A lire sur

 


Croatie, Turquie, Ukraine ... le point sur la politique d'élargissement de l'Union européenne avec Pierre Verluise

Les autres titres de la presse en ligne

Chypre

L’audit sur le blanchiment d’argent jette une ombre sur le renflouement [Presseurop]

Culture

Allemagne: la plus grande fonderie d'Europe accueille le "street Art" [Le Point/AFP]

Education, formation, jeunesse

Les pays européens sabrent leurs budgets éducation [Le Figaro]

Elargissement

La Croatie est prête à adhérer à l'Union européenne en juillet [Le Monde/AFP]

Emploi, affaires sociales

Pour Bruxelles, la baisse des dépenses sociales a été un accélérateur de crise [Euractiv]

Energie, environnement

Vers une politique commune sur le nucléaire : entre rêve et réalité [Le Figaro]

Etats membres

Nick d’Aloisio, jeune, talentueux et riche rejoint Yahoo! [Euronews]

Euro, économie

Athènes aura "peut-être" besoin d'une nouvelle aide, selon Berlin [Le Monde/AFP]

Finance

François Hollande appelle à ce que la garantie des dépôts soit "un principe absolu" [La Tribune]

Institutions

Une plate-forme de pétitions en ligne pour « une Europe meilleure » [La Croix]

Marché unique, entreprises

Les voitures européennes toujours refoulées à la frontière japonaise [La Tribune]

Société

Ces trafics d'êtres humains venus de l'Est [Le Figaro]

Technologies

Divers L’UE doit encourager les investissements dans la technologie de CSC [Euractiv.en]

Ailleurs en Europe

Presse anglophone

Cypriot bailout shows troika to be hapless incompetents [The Irish Times]

Presse germanophone

Großbritannien: Camerons patriotische Jäger [FAZ]

Presse espagnole

 El norte de Europa dice "basta" a financiar los rescates bancarios del sur [La Vanguardia]


Presse italienne

Effetto Cipro, la bolla della moneta elettronica [La Stampa]

 

Presse francophone

 Les entreprises chypriotes en attente de liquidités [La Tribune de Genève]